TIMES THE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Journal quotidien de langue anglaise publié à Londres. Fondé en janvier 1785 par John Walter, marchand et assureur en faillite, sous le titre de Daily Universal Register, le journal devient The Times en janvier 1788. En 1815, il tire à 5 000 exemplaires ; son tirage atteint 50 000 en 1854 et près de 700 000 en 2005. C'est le plus influent des quotidiens britanniques.

Les déboires du premier propriétaire, J. Walter, avec le gouvernement et avec l'opposition, les années au cours desquelles le journaliste connut la prison et dut payer de multiples amendes, ont joué un rôle de première importance dans l'évolution du statut de la presse britannique. The Times ayant acquis en effet de haute lutte une réputation d'indépendance et d'autorité, Thomas Barnes, son rédacteur en chef de 1819 à 1841, est qualifié d'« homme le plus puissant de la nation ». C'est sous la direction de celui-ci que le journal s'est vu attribuer le surnom de « Tonnerre » (« Thunderer »), en raison sans doute de la force et de la conviction avec lesquelles les éditorialistes présentaient leurs arguments, qui plus est sous forme de sermons. Aussi, les journalistes du Times ont-ils, jusqu'aux années soixante, gardé l'anonymat pour éviter la tentation de vouloir se mettre en avant.

The Times, dont la diffusion subit un reflux dans la seconde moitié du xixe siècle, est racheté par lord Northcliffe en 1908. D'une relique du xixe siècle en faillite, celui-ci fait une entreprise florissante. Au journal, le grand rédacteur en chef de la première moitié du xxe siècle est Geoffrey Dawson : farouchement « munichois », Dawson est alors du petit nombre des hommes politiques qui font la politique de la Grande-Bretagne. The Times, très proche de différents milieux dirigeants du pays, reflète à cette époque le point de vue de ces milieux (financiers, hommes d'affaires, politiques), d'où son autorité. Les éditorialistes n'aiment point que les gouvernements ignorent leurs conseils.

Le style du journal est sobre, orienté vers un public de professions libérales, d'hommes d'affaires et de politiciens. En 1966, en vue d'attirer un public plus jeune et plus diversifié, la première page du Times, jusqu'alors consacrée aux petites annonces classées, a été rendue aux gros titres et aux photos d'actualité. La situation financière du Times a toujours été chancelante. En 1966, lord Thompson (qui contrôle un vaste empire de presse et de radiodiffusion implanté également au Canada, aux États-Unis et en Afrique) prend possession du prestigieux quotidien londonien. Malgré l'injection de près de 100 millions de francs et l'addition de nombreuses rubriques destinées à attirer des lectrices, des annonceurs et un public moins élitiste, la situation financière du journal reste précaire même si son audience s'est accrue : le tirage passe de 257 000 exemplaires en 1961 à 335 000 en 1972, mais redescend à 293 000 exemplaires en 1977. Un conflit très grave et très dur va opposer les salariés de l'entreprise à lord Thompson, qui décide alors de suspendre la parution du journal jusqu'à l'aboutissement des négociations : cela va durer jusqu'à novembre 1978. En 1981, lord Thompson cède The Times et son supplément dominical, le Sunday Times, à sir Rupert Murdoch. La diffusion de l'édition quotidienne atteint alors 400 000 exemplaires, puis se stabilise autour de ce niveau, mais avec un contenu profondément modifié. The Times n'est plus le porte-parole de l'« establishment » britannique, mais est devenu un quotidien plus populaire. Son éditon dominicale, le Sunday Times, indépendant du quotidien, est conçu comme un magazine culturel, dont la rubrique littéraire est particulièrement appréciée.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TIMES THE  » est également traité dans :

BAILEY DAVID (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 528 mots

Le Britannique David Bailey s’est fait connaître par ses photographies de mode, ses portraits et ses images publicitaires. Alors que sa carrière le mettra en contact avec l’élite de la société britannique, il est issu du milieu populaire de l’East End londonien, où il voit le jour le 2 janvier 1938. Après avoir grandi à Londres, il quitte l’école quand il est encore adolescent, enchaîne les petits […] Lire la suite

GUARDIAN THE

  • Écrit par 
  • Rupert SWYER
  •  • 362 mots

Paraissant sous le titre Manchester Guardian jusqu'en 1959, le quotidien The Guardian , publié à Londres et à Manchester a, au début des années 1970, atteint un tirage de 305 000 exemplaires. Il a été fondé en 1821 par John Edward Taylor. Journal de la bourgeoisie libérale et non conformiste, son premier numéro contenait un article dénonçant la police anglaise pour faux témoignage. La réputation […] Lire la suite

HIRSCHFELD ALBERT (1903-2003)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 825 mots

Caricaturiste américain, Albert, dit Al, Hirschfeld est né le 21 juillet 1903 à Saint Louis (Missouri) aux États-Unis. Son père, Isaac Hirschfeld, fils d'un émigré venu d'Allemagne, s'était installé dans cette ville après avoir épousé une jeune femme tout juste arrivée d'Ukraine, qui ne parlait que le russe et le yiddish. Dès l'âge de cinq ans, le talent de dessinateur d'Al Hirschfeld est manife […] Lire la suite

Les derniers événements

18 mars 2020 Chine – États-Unis. Expulsion des journalistes américains.

Le ministère des Affaires étrangères ordonne aux journalistes des quotidiens américains The New York Times, The Wall Street Journal et The Washington Post, y compris ceux travaillant à Macao et à Hong Kong, de rendre leur carte de presse, « en réponse aux restrictions discriminatoires que les États-Unis ont imposées aux journalistes chinois ». En février, Washington a annoncé que les principaux médias chinois agissant aux États-Unis seraient dorénavant considérés comme des missions diplomatiques. […] Lire la suite

6 mars 2020 Arabie Saoudite. Purge au sein de la dynastie royale.

Les quotidiens américains The New York Times et The Wall Street Journal rendent compte de l’arrestation d’au moins quatre membres de la dynastie royale saoudienne, rivaux potentiels du prince héritier Mohammed ben Salman. Parmi eux figurent Mohammed ben Nayef, ancien vice-Premier ministre et ancien prince héritier du roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, ainsi qu’Ahmed ben Abdelaziz al-Saoud, frère du souverain. […] Lire la suite

17-26 mars 2018 États-Unis. Mise en cause de Facebook au sujet de la protection des données personnelles.

Le 17, les quotidiens britannique The Guardian et américain The New York Times publient des enquêtes sur la façon dont l’entreprise de communication stratégique britannique Cambridge Analytica s’est procuré les données personnelles de dizaines de millions d’utilisateurs américains du réseau social Facebook. Ces faits sont connus depuis décembre 2015, Facebook ayant alors supprimé l’application responsable de la collecte des données et réclamé aux administrateurs de celle-ci la suppression des données. […] Lire la suite

5-15 octobre 2017 États-Unis. Début du scandale Harvey Weinstein.

Le 5, le New York Times publie une enquête sur les agressions sexuelles dont le producteur et distributeur Harvey Weinstein est accusé par de nombreuses femmes, collaboratrices ou actrices. Le quotidien révèle que le producteur a acheté le silence de plusieurs victimes. Harvey Weinstein est l’un des principaux producteurs du cinéma d’auteur américain. […] Lire la suite

3-6 octobre 2014 Irak. Décapitation d'un nouvel otage occidental par l'État islamique

Le 6, le quotidien britannique The Times révèle la libération par la Turquie, le 20 septembre, de cent quatre-vingts djihadistes détenus sur son territoire, contre celle de quarante-six membres du consulat turc de Mossoul capturés par l'E.I. lors de la prise de la ville en juin.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Rupert SWYER, « TIMES THE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/the-times/