TÉLÉGRAPHE OPTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 30 août 1794, un message en provenance de Lille parvient en quelques minutes à Paris grâce au télégraphe optique, développé par les frères Chappe, pour annoncer à la Convention une victoire des troupes de la République sur les Autrichiens. La nouveauté de ce moyen de communication, dont la première ligne opérationnelle (Paris-Lille) est ouverte depuis juillet 1794, est de combiner les facteurs suivants : un code formé de mots, de chiffres ou de phrases – qui est adapté aux dépêches de l'administration –, un réseau de relais et le recrutement et la formation de personnes chargées de surveiller en permanence le relais précédent et de transmettre les messages reçus. Ce dispositif n'est rendu possible que par le développement d'une optique de qualité, qui permet d'observer à plusieurs kilomètres de distance, et par le financement public. Le système de Chappe se développera rapidement en France et sera copié en Europe. Parallèlement, d'autres systèmes se mettent en place comme celui de Murray en Grande-Bretagne (1795), fondé sur l'ouverture et la fermeture de six obturateurs.

Télégraphe optique

Télégraphe optique

vidéo

Né en 1763, Claude Chappe, neveu de l'astronome l'abbé Jean Chappe d'Auteroche, met au point un dispositif permettant la transmission rapide et fiable de l'information. Après des premiers essais effectués le 2 mars 1791 à Brûlon dans la Sarthe, sa terre natale, puis le 12 juillet 1793 au nord... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

À son apogée, à la fin des années 1840, le télégraphe optique couvre, en France, plus de 5 000 kilomètres. Mais le développement du télégraphe électrique et l'essor du chemin de fer mettront rapidement un terme à ce premier véritable réseau de communication, réservé toutefois à l'administration.

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TÉLÉGRAPHE OPTIQUE  » est également traité dans :

EIFFEL GUSTAVE (1832-1923)

  • Écrit par 
  • Frédéric SEITZ
  •  • 1 596 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'homme de science »  : […] C'est à la météorologie que Gustave Eiffel va d'abord rendre de grands services. Utilisant une station qui a été installée au sommet de la Tour en 1890 par le Bureau central de météorologie, il effectue des relevés de température, de pression atmosphérique, de pluviosité, de vitesse et de direction des vents. Ces travaux – complétés par les observations auxquelles il procède dans des stations qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-eiffel/#i_91724

GÉNIE MILITAIRE

  • Écrit par 
  • Patrice VENTURA
  •  • 5 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Histoire du génie militaire »  : […] Arme de l'aménagement du terrain, spécialiste de la conception et de la réalisation des infrastructures des armées, le génie militaire vient tout droit de la première urgence qui s'est imposée pour la survie de l'homme : aménager le site, construire pour s'abriter, se protéger ou attaquer. L'abri, la motte, le donjon de pierre, le château fort précéderont les enceintes des villes, puis le bastion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-militaire/#i_91724

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 215 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La civilisation industrielle »  : […] Les premiers ponts en fonte, navires à vapeur et usines métallurgiques voient le jour dès avant 1800, mais la grande expansion industrielle de l'Europe, puis de l'Amérique du Nord, se fait au cours du xix e  siècle. La France suit le même chemin que l'Angleterre au cours de la première moitié de ce siècle avec la mise en place d'une industrie méca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/#i_91724

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le télégraphe optique »  : […] C'est la nécessité de transmettre rapidement des informations sur de grandes distances qui devait conduire au développement des réseaux de télécommunication et notamment au premier du genre : le télégraphe de Chappe. Ce système, présenté par Claude Chappe (1763-1805) à la tribune de l'Assemblée législative le 22 mars 1792, est basé sur la transmission de messages entre des stations espacées d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_91724

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « TÉLÉGRAPHE OPTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/telegraphe-optique/