TEGALAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Système de culture javanais. Champ labouré, le tegalan diffère du ladang par l'absence de brûlis et par la durée relativement courte de la jachère. Le tegalan n'est pas irrigué et ne porte qu'une culture dans l'année, en saison des pluies, de novembre à mai. Dans ce système de culture, le champ labouré comporte essentiellement des plantes à tubercules ou à rhizomes, de l'arachide, différents légumes et des plantes commerciales comme le tabac. Il permet également du riz de culture sèche non repiqué.

Le tegalan représente une technique de conquête des hautes terres, sur des pentes d'où la forêt a depuis longtemps disparu. On peut voir, dans le centre et l'est de Java, des collines cultivées, sans irrigation, presque jusqu'à leur sommet. Les rendements du tegalan demeurent modestes et le risque d'érosion, sur les pentes les plus fortes, est certain. L'amélioration des systèmes de culture et l'enfouissement des engrais verts permettent de supprimer la jachère et de transformer le tegalan en champ permanent.

—  Jean PIWNIK

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « TEGALAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tegalan/