SYSTÈME IMMUNITAIRE (ORIGINES DU)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un exemple de convergence évolutive

Ces résultats qui se sont accumulés depuis 2010 appellent au moins deux commentaires. Le premier est qu'il existe chez les vertébrés les plus primitifs connus une organisation et une spécialisation (organes et cellules) du système immunitaire qui est semblable à celle des vertébrés actuels : ce principe général de fonctionnement a donc été sélectionné très tôt dans l'évolution. Le second est que, plaqué sur cette identité apparente, se trouve une modalité de production de la diversité des récepteurs qui mime, tout en étant radicalement différent, celui que l'on observe chez les vertébrés actuels. Comme chez ces derniers, le principe d'une production génétique de la diversité de reconnaissance a été sélectionné très tôt dans l'évolution. Mais comme il concerne des gènes, des enzymes et des mécanismes fondamentalement différents, on peut raisonnablement conclure qu'un tel mécanisme génétique associé à une telle organisation fonctionnelle a été sélectionnés deux fois au cours de l'évolution des vertébrés. Cela est peut-être après tout plus fréquent qu'on ne le pense puisqu'il semble bien que la thermorégulation soit, elle aussi, apparue au moins deux fois.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « SYSTÈME IMMUNITAIRE (ORIGINES DU) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-immunitaire-origines-du/