SUMMERSPACE (M. Cunningham)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans un décor pointilliste et solaire de Robert Rauschenberg, Merce Cunningham (1919-2009) crée Summerspace le 17 août 1958, sur une musique de Morton Feldman, dans le cadre de l'American Dance Festival. Il s'agit d'une danse lyrique. Dans un lieu circulaire et indéfini, les danseurs se posent comme en suspension, s'envolent, s'éparpillent, changent de rythme, segmentent l'espace et font vivre continûment une danse légère, capricieuse et fluide. Plus importante figure de la danse postmoderne américaine, en rupture avec Martha Graham et les pionniers de la première moitié du xxe siècle, Cunningham – qui entretiendra par la suite une abondante collaboration avec le compositeur John Cage – pose dans Summerspace les jalons d'une danse qui déjoue gaillardement les pièges du frontal et de la symétrie. Il imposera aussi l'idée que la danse et la musique puissent simplement coexister dans l'espace scénique et durant le temps de la représentation.

—  Jean-Claude DIÉNIS

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude DIÉNIS, « SUMMERSPACE (M. Cunningham) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/summerspace/