Suite Sudarmoricaine, STIVELL (Alan)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Breton Alan Stivell (de son vrai nom Alain Cochevelou), né le 6 janvier 1944, est un des précurseurs de la world music, qui tente d'adapter des répertoires traditionnels aux réalités technologiques d'aujourd'hui. Grâce à Alan Stivell, une multitude d'artistes vont oser insuffler une nouvelle vie à des musiques parfois oubliées. En 1972, son album Renaissance de la harpe celtique donne un nouveau «printemps» (Stivell signifie «printemps» en breton) à des airs traditionnels, grâce à un traitement original des timbres, notamment par l'apport d'orchestrations rock (à l'époque, on parlait de pop). Suite sudarmoricaine est un des titres de l'album suivant, À l'Olympia, enregistré lors d'un concert fondateur à l'Olympia, à Paris, en 1972.

En 1993, celui qui a fait découvrir au monde une musique bretonne débarrassée de ses aspects folkloriques réenregistre ses grands succès avec des invités prestigieux, comme ici Shane MacGowan, l'ancien chanteur du groupe de rock britannique The Pogues. Alan Stivell concilie les contraintes d'une musique faite surtout pour danser avec un univers musical élargi par de nombreux apports extérieurs. Dans le refrain, l'orchestration dense est dominée par la guitare électrique au son saturé et par le violon, qui double les deux voix déjà à l'unisson. Ainsi renforcée, cette mélodie, qui possède une écriture rythmique répétitive et évolue par notes conjointes, est représentative de la musique traditionnelle bretonne de danse. Le couplet est un dialogue entre les deux chanteurs. Le morceau comporte en outre un interlude de harpe qui joue un motif arpégé en forme d'ostinato, avec un son et un traitement du temps qui ne sont pas sans rappeler le jeu de la kora, harpe-luth de l'Afrique de l'Ouest, ce qui confirme que le «village mondial» prédit par Marshall McLuhan inclut une dimension sonore où les idées musicales circulent à loisir grâce aux nouveaux canaux de communication.

—  Eugène LLEDO

Écrit par :

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « Suite Sudarmoricaine, STIVELL (Alan) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/suite-sudarmoricaine-stivell-alan/