STERNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oiseau de mer ou d'eau douce, pouvant effectuer de longues migrations et nichant en grandes colonies. Classe : Oiseaux ; ordre : Charadriiformes ; famille : Sternidés.

Les sternes, avec quarante-quatre espèces, sont présentes sur toutes les mers, de l'Arctique à l'Antarctique (sauf à proximité des pôles), la majorité étant toutefois tropicales ou subtropicales. Quelques espèces fréquentent les eaux douces intérieures (rivières, lacs, marais). Voiliers acrobatiques, les sternes ont une silhouette élancée, une queue échancrée, des pattes palmées, un bec coloré (rouge, jaune ou noir) et généralement fin, un plumage blanc sur le ventre et gris sur le dos, une calotte noire qui disparaît après la reproduction, et parfois une crête. Leur taille et leur poids varient de 20 centimètres et 50 grammes chez la sterne naine ou à front blanc (Sterna albifrons) à 56 centimètres et 750 grammes chez la sterne caspienne (Sterna caspia).

Encore appelées hirondelles des mers, les sternes repèrent leurs proies (poissons, céphalopodes, crustacés, grenouilles) en survolant l'eau ou en volant sur place, puis plongent pour s'en saisir en surface. Elles ne nagent pas sous l'eau. La sterne hansel (Sterna nilotica) fait exception car elle capture ses proies sur terre (insectes, lézards, petits rongeurs).

Grands oiseaux migrateurs, les sternes se reproduisent l'été aux pôles où la nourriture abonde et passent l'hiver sous de moins hautes latitudes. La sterne arctique (Sterna paradisaea) est de tous les oiseaux celui qui effectue la plus longue migration connue : elle se reproduit au nord du cercle polaire arctique puis migre vers l'antarctique pendant l'hiver boréal, soit plus de 15 000 kilomètres à chaque voyage. Les couples sont fidèles et se retrouvent chaque année sur le site de nidification. Ils effectuent une parade nuptiale en vol, la femelle poursuivant le mâle. Au sol, ce dernier offre de la nourriture à la femelle et tourne autour d'elle avec sa queue étalée. Puis mâle et femelle creusent une cavité peu profonde sur un récif, les sternes des mar [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification


Autres références

«  STERNE  » est également traité dans :

COMPORTEMENT ANIMAL - Communication animale

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 992 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Communication auditive »  : […] La communication auditive est limitée dans le temps, tout en étant possible à distance dans un milieu visuellement encombré. C'est donc la forme de communication qui est utilisée préférentiellement pour établir un contact (chez les crapauds, les mâles coassent pour attirer les femelles), le garder (la poule communique continuellement avec ses poussins par des petits gloussements auxquels ils répon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comportement-animal-communication-animale/#i_41845

MIGRATIONS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD, 
  • Jean DORST
  •  • 11 679 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Migrations des oiseaux de mer »  : […] Les conditions des habitats marins sont également soumises à des fluctuations annuelles d'amplitude parfois considérable en un même lieu, se reflétant dans la quantité de nourriture disponible. De plus, la concentration des oiseaux en d'énormes colonies pendant la période de reproduction est susceptible d'entraîner une diminution des ressources alimentaires spécifiques dans les mers limitrophes. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations-animales/#i_41845

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 299 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les écosystèmes marins, moteur de l'évolution »  : […] Le fait que les eaux polaires renferment de grandes quantités de nourriture explique pourquoi mammifères et oiseaux marins ont colonisé des régions aux contraintes environnementales parfois extrêmes. Ainsi, le grand cormoran Phalacrocorax carbo , un oiseau d'origine africaine devenu cosmopolite en environ 60 millions d'années, est capable d'hiverner au Groenland malgré une mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieux-polaires/#i_41845

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « STERNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterne/