NIARCHOS STAVROS (1909-1996)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1909 dans la famille d'un petit minotier de la région de Sparte, Stavros Niarchos émigre aux États-Unis à l'âge de vingt ans. Après des études de droit à l'université d'Athènes, avec 25 000 livres sterling, il achète son premier bateau en 1935 et commence à bâtir son empire grâce au pavillon de complaisance panaméen. En 1940, il est à la tête de quatorze cargos loués aux Américains et se spécialise dans l'importation de blé argentin. Officier de marine pendant la Seconde Guerre mondiale, il escorte les convois alliés dans l'Atlantique. Pendant ce temps, six bateaux de sa propre flotte sont coulés. À la Libération, les compagnies d'assurances lui versent 2 millions de dollars. Attaché naval adjoint à Washington, il a alors l'idée d'acheter des liberty-ships, bateaux des surplus américains construits à la hâte pour remplacer les pertes alliées. Son ascension peut commencer.

La crise de Suez en 1956 et la guerre de Six Jours en 1967 sont pour lui l'occasion d'accroître sa flotte de superpétroliers qui jaugera jusqu'à 5 millions de tonnes. Mais l'homme investit aussi en Grèce. Il devient le propriétaire du plus grand chantier naval grec, employant jusqu'à dix mille ouvriers, et de la raffinerie d'Aspropyrgos. Avec l'arrivée au pouvoir des socialistes en Grèce en 1981, il se désengage du pays, vend sa raffinerie et son chantier naval, ne gardant que ses bureaux du Pirée et son île privée de Spetsopoula. Il se retire en Suisse, à Saint-Moritz, où il possède deux hôtels, passant son temps entre les bords du lac Léman et la baie de Monaco. En 1991, sa santé se détériore et il fait de nombreux séjours dans des cliniques suisses et autrichiennesLorsqu'il disparaît, à Zurich le 15 avril 1996, il laisse une fortune estimée à 4 milliards de dollars. Deux de ses cinq enfants, Philippe et Spyros, avaient repris les affaires familiales.

Sa vie sentimentale fut aussi agitée que sa vie professionnelle. Élégant, cultivé, raffiné, fréquentant les palaces, il s'est marié cinq fois. En 1957, il s'offre l'île de Spetsopoula au large du golfe d'Argolide, paradis pour milliardaires où [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée

Classification

Pour citer l’article

Christophe CHICLET, « NIARCHOS STAVROS - (1909-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/stavros-niarchos/