SÉTI Ier, pharaon de la XIXe dynastie (env. 1310-env. 1304 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Ramsès Ier, qui ne règne que deux ans, Séti Ier est le véritable fondateur de la grandeur des Ramessides. Durant les premières années de son règne, il conduit son armée vers le nord pour restaurer le prestige égyptien, entamé pendant les années troubles de la fin de la XVIIIe dynastie. Il combat ainsi dans le nord de la Palestine et en Syrie et mène au moins une bataille contre le roi hittite Mouwatalli. Il conclut ensuite un traité de paix qui pourrait avoir fixé la frontière de l'empire au niveau de la ville de Qadesh, située sur l'Oronte, entre le Liban et l'Anti-Liban.

Séti ne prend pas de mesures particulières pour accroître la prospérité de l'Égypte. Il fortifie en revanche les frontières, fait exploiter des mines et des carrières nouvelles, fore des puits et reconstruit les temples et les sanctuaires qui étaient tombés en ruine ou endommagés. Il poursuit en outre les travaux entrepris par son père pour la construction de la grande salle hypostyle du temple de Karnak, l'un des monuments les plus imposants de l'architecture égyptienne. Son monument le plus emblématique est peut-être le temple mortuaire d'Abydos, consacré à Osiris et à six autres divinités. Il est en effet décoré de bas-reliefs polychromes d'une extrême délicatesse qui ont préservé une partie de leurs couleurs d'origine. Derrière le temple se dresse un bâtiment curieux qui serait le cénotaphe de Séti. Le tombeau du pharaon est le plus grand et le mieux conservé de toute la Vallée des Rois.

Bien que son fils Ramsès II soit plus célèbre que lui, de nombreux égyptologues considèrent Séti Ier comme le plus grand pharaon de la XIXe dynastie.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SÉTI I er , pharaon de la XIX e dynastie (env. 1310-env. 1304 av. J.-C.)  » est également traité dans :

ABYDOS

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 2 684 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les cénotaphes royaux et le temple de Séti Ier »  : […] Les pharaons adoptèrent également l'usage du cénotaphe, dont le temple de Séti I er est l'exemple le plus remarquable. Avant lui, dans la partie sud du site, à près de trois kilomètres de Kom es-Sultan, des bâtiments ayant la même fonction avaient été édifiés pour Sésostris III (XII e  dynastie), Amosis, le fondateur de la XVIII […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abydos/#i_24253

RAMSÈS II (1304-1236 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 1 098 mots
  •  • 2 médias

Il est impossible de parler de Ramsès II sans évoquer l'histoire de toute la XIX e  dynastie manéthonienne. Le règne de Ramsès II n'est que le prolongement de l'œuvre accomplie par les deux premiers pharaons ramessides. La postérité a souvent attribué à Ramsès II ce qui, en bonne justice, devrait revenir à son père Séti I er . On croyait naguère q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramses-ii/#i_24253

Pour citer l’article

« SÉTI Ier, pharaon de la XIXe dynastie (env. 1310-env. 1304 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/seti-ier/