LANG SERGE (1927-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien américain d'origine française, Serge Lang refusait qu'on puisse confondre abstraction et non-sens. L'utilisation d'un langage universitaire abstrait pour exprimer des opinions qu'il croyait insensées l'irritait tout autant que le fait que des idées nécessairement abstraites n'aient pas de sens pour ses collègues plus âgés ou pour ses jeunes étudiants. « Trouble-fête congénital » de son propre aveu, il ne reculait pas devant la controverse. Malgré de remarquables travaux en théorie des nombres et en géométrie algébrique et malgré tous les livres de mathématiques qu'il a écrits, Lang est avant tout célèbre, auprès d'un large public, pour son goût de la polémique.

Né à Paris le 19 mai 1927, Lang est encore adolescent lorsqu'il émigre avec sa famille en Californie. Au terme d'une licence de physique à Caltech, l'institut de technologie de cet État, il passe un an et demi dans l'armée américaine, avant de s'engager dans des études de doctorat à la prestigieuse université de Princeton en 1951, sous la direction d'Emil Artin (1898-1962). Il enseigne à Princeton et à Chicago avant d'être nommé professeur à l'université Columbia dans la ville de New York, en 1955. Il passe l'année 1958 à Paris comme boursier Fulbright. En 1971, il rejoint l'université de Yale à laquelle il restera associé jusqu'à sa mort, le 12 septembre 2005 à Berkeley (Californie).

Comme tout mathématicien original, Lang a certes prouvé des théorèmes. Mais son rôle principal fut d'ouvrir des pistes fécondes. Il systématise les démonstrations, en explique les stratégies, et, surtout, propose des conjectures qui apportent un point de vue nouveau sur un sujet et laissent entrevoir ce qu'il pourrait en advenir. À la suite de son maître Artin, il s'occupe d'abord de travaux d'algèbre abstraite (la clôture quasi-algébrique) pour lesquels il reçoit le prix Frank Nelson Cole de l'American Mathematical Society (AMS) en 1959. Il recevra aussi le prix Carrière de l'Académie des sciences. Puis, il crée le domaine de la g [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

David AUBIN, « LANG SERGE - (1927-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-lang/