CARPENTER SCOTT (1925-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pilote d’essai, astronaute puis aquanaute américain, Scott Carpenter a appartenu, avec Alan Shepard, « Gus » Grissom, John Glenn, Donald Slayton, Walter Schirra et Gordon Cooper, au groupe des sept astronautes – The Original Seven – du programme Mercury, premier programme américain de vols habités. Il fut le quatrième de ces hommes à avoir été envoyé dans l’espace.

Malcolm Scott Carpenter naît le 1er mai 1925, à Boulder (Colorado). Il obtient une licence d’ingénierie aéronautique à l’université du Colorado en 1949 et s’engage la même année dans la marine américaine. Après avoir passé son brevet de pilote en 1951, il effectue des missions de surveillance pendant la guerre de Corée. Il devient par la suite pilote d’essai et se forme au sein de l’école de renseignement aérien de la marine à la fin des années 1950. La N.A.S.A. le recrute comme astronaute pour le programme Mercury en avril 1959. Deuxième Américain à réaliser un vol orbital après John Glenn – Alan Shepard et « Gus » Grissom ayant effectué des vols balistiques –, il décrit au cours de la mission Mercury-Atlas-7, à bord de la capsule Aurora-7, trois révolutions autour de la Terre le 24 mai 1962, en 4 heures et 54 minutes. Il effectue une partie du vol en pilotage manuel, entamant dangereusement les réserves en carburant. De plus, les rétrofusées tardent à s’allumer lorsque la capsule rentre dans l’atmosphère. La N.A.S.A. pense, dans un premier temps, que Carpenter n’a pas survécu, mais après 40 minutes de recherche, les équipes de récupération découvrent qu’il a amerri dans l’océan Atlantique à plus de 400 kilomètres du point prévu.

En 1962-1963, Carpenter supervise la conception et la mise au point du module lunaire du programme Apollo. En 1964, il se casse le bras gauche lors d’un accident de moto et, incapable de mouvoir son bras correctement, il se voit écarté des vols habités.

Fasciné par le travail de Jacques-Yves Cousteau, Carpenter demande à être détaché de la N.A.S.A. et dirige en 1965 deux équipes de la deuxième mission du programme Sealab, qui vise à améliorer les méthodes de sauvetage des sous-marins. Il passe alors 30 jours dans un habitat immergé à 62,5 mètres de profondeur dans l’océan Pacifique. Deux ans plus tard, il contribue à mettre sur pied la mission Sealab-III, mais quitte la marine en 1969. Il fonde la Sear Sciences Incorporated, société spécialisée dans la gestion des ressources marines. Il se lance alors dans la recherche océanographique et les énergies.

Scott Carpenter meurt le 10 octobre 2013, à Denver (Colorado).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CARPENTER SCOTT - (1925-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/scott-carpenter/