CASERIO SANTO JERONIMO (1873-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un batelier, Caserio est né en Lombardie. Devenu apprenti boulanger, il se convertit à l'anarchisme à une période où le terrorisme anarchiste italien connaît son apogée. Ses activités politiques lui valent une condamnation puis l'exil. Il exerce son métier à Lyon, à Vienne et à Sète. C'est dans cette dernière ville qu'il a l'idée d'accomplir « un grand exploit ». Le 23 juin 1894, il prend le train pour Lyon. Le 24 juin, le président de la République, Sadi Carnot, est en visite à Lyon ; Caserio lui porte un coup de poignard, dont le président meurt quelques heures plus tard. Le lendemain, la veuve de Sadi Carnot reçoit une photographie de Ravachol, expédiée par Caserio, avec ces simples mots : « Il est bien vengé. » Condamné à mort, Caserio accueille la sentence au cri de « Vive la révolution sociale ! » Il est exécuté le 15 août 1894.

—  Paul CLAUDEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CASERIO SANTO JERONIMO (1873-1894)  » est également traité dans :

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 333 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « De 1880 à 1914 »  : […] Avec le retour des proscrits de la Commune, la France redevint un des centres du mouvement ouvrier international. Le congrès ouvrier de Marseille, en 1879, donna naissance à un Parti des travailleurs qui regroupait toutes les familles socialistes. Mais les anarchistes le quittèrent définitivement lors du congrès régional du Centre qui se tint à Paris le 22 mai 1881. Celui-ci vit la naissance en Fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anarchisme/#i_1294

TRUCHE PIERRE (1929- )

  • Écrit par 
  • Antoine GARAPON
  •  • 1 521 mots

L'image de Pierre Truche est spontanément associée au procès Barbie. L'y réduire constituerait non seulement une injustice mais surtout un contresens. Il aime à rappeler, en effet, que les procès extraordinaires doivent se traiter « à l'ordinaire », c'est-à-dire comme les autres. Il a abordé le crime contre l'humanité comme n'importe quel procès : voilà peut-être la raison de sa réussite. Pour lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-truche/#i_1294

Pour citer l’article

Paul CLAUDEL, « CASERIO SANTO JERONIMO - (1873-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/santo-jeronimo-caserio/