SANTAMARÍA SANTI (1957-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grand cuisinier catalan, Santi Santamaría s'est fait le chantre des produits de son terroir natal, qu'il cuisinait à la perfection tout en les mettant à la carte de son propre restaurant El Racó de Can Fabes (ou Can Fabes), à Sant Celoni, près de Barcelone. Premier chef espagnol à s'être vu attribuer trois étoiles par le guide Michelin, il a donné ses lettres de noblesse à la cuisine de son pays, qu'il a contribué à faire connaître.

Santi Santamaría est né le 26 juillet 1957 à Sant Celoni. Cuisinier autodidacte (il a d'abord reçu une formation en dessin technique), il ouvre le Can Fabes en 1981 dans son village natal. Le guide Michelin lui décerne sa première étoile en 1988, sa troisième en 1994. L'amour de Santamaría pour les plats traditionnels et les produits biologiques de saison l'oppose à l'école expérimentale de la cuisine moléculaire de son grand rival, le Catalan Ferran Adrià. Il s'interroge publiquement à propos de l'innocuité pour le consommateur des produits chimiques employés par Adrià et les autres cuisiniers de l'école moléculaire. Santamaría, qui a ouvert plusieurs restaurants dans le monde, est également l'auteur de livres de cuisine. L'un d'entre eux, La Cocina al desnudo (« La cuisine mise à nu »), publié en 2008, est récompensé par le prix Premio de hoy (« Prix d'aujourd'hui »). En 2009, Santamaría reçoit à titre personnel le prix national espagnol de la gastronomie. Il meurt le 16 février 2011 à Singapour d'une crise cardiaque.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « SANTAMARÍA SANTI - (1957-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/santi-santamaria/