SANĀ'I (1080 env.-env. 1131)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est sous le nom de Sanā'i qu'est connu Abū'l-Majd Majdud, l'un des trois grands auteurs de masnavis mystiques avec ‘Attār et Djalāl al Dīn Rūmī. On sait peu de chose sur sa vie. Il vécut à la cour de Ghazni auprès du sultan Bahrām Shāh (1118-1157) en tant que poète et panégyriste officiel. Touché par l'enseignement et la pratique soufie, il quitte Ghazni pour Marw et s'engage à partir de ce moment-là dans la voie mystique. Ses sept masnavis, de longs poèmes, sont tous consacrés à l'enseignement de la morale et du soufisme.

Le plus connu de ces poèmes, Les Jardins de la vérité (Hadīqat al Haqīqa) compte 11 000 vers et traite de morale et de religion. On rapporte que son contenu idéologique indigna tant les ulémas de Ghazni, qu'ils envoyèrent le livre aux ulémas de Bagdad pour l'y faire condamner. Le masnavi fut pourtant déclaré orthodoxe et Sanā'i put retourner à Ghazni pour y finir ses jours et composer d'autres masnavis comme le Livre de l'amour mystique (‘Ishq-Nāme) ou le Livre de l'esprit (‘Aql-Nāme).

—  Philippe OUANNÈS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SANA'I (1080 env.-env. 1131)  » est également traité dans :

‘AṬṬĀR FARĪD AL-DĪN MUḤAMMAD B. IBRAHĪM dit (1119 env.-env. 1190)

  • Écrit par 
  • Charles-Henri de FOUCHÉCOUR
  •  • 1 307 mots

Dans le chapitre « Le fils du parfumeur »  : […] La personnalité d'‘Aṭṭār n'est saisissable qu'à travers son œuvre, les événements de son existence nous restant voilés. Il vécut à une époque où, en chrétienté, on édifiait le peuple en composant hagiographies, recueils de miracles et drames. Il passa sa vie à Neshāpūr, la ville de ‘Omar Khayyām, alors centre vital du Khorāsān, qui conserve la tombe de ‘Aṭṭār, 1190 est la date supposée de sa mort. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/farid-al-din-muhammad-b-ibrahim-attar/#i_15229

Pour citer l’article

Philippe OUANNÈS, « SANĀ'I (1080 env.-env. 1131) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sana-i/