HUNTINGTON SAMUEL (1927-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Professeur de sciences politiques à l'université Harvard, Samuel Huntington doit sa célébrité à l'un de ses articles, paru dans la revue Foreign Affairs en 1993. Devenu un livre au succès mondial, Le Choc des civilisations (The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order, 1996) théorise l'après-guerre froide en distinguant sept blocs culturels distincts et rivaux : Occident, Amérique latine, slavo-orthodoxie, islam, hindouisme, confucianisme, Afrique noire. Interventionniste, Huntington fut conseiller du Département d'État pendant la guerre du Vietnam, consultant pour d'autres gouvernements, notamment la dictature militaire brésilienne en 1972, et membre du Conseil de sécurité national sous la présidence démocrate de Jimmy Carter, de 1977 à 1979. Ses études sur les rapports entre société civile et armée (The Soldier and the State. The Theory and Politics of Civil-Military Relations, 1957), ou sur les processus de transition et de démocratisation (Political Order in Changing Societies, 1968 ; No Easy Choice. Political Participation in Developing Countries, 1976) exprimaient déjà un scepticisme quant aux idéaux progressistes, tant libéraux que marxistes. Dans Who are we ? The Challenges to America's National Identity (2004), son conservatisme s'accentue encore avec l'interrogation angoissée sur la perte d'identité des États-Unis, qui seraient menacés par la croissance excessive de la communauté hispanique.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HUNTINGTON SAMUEL (1927-2008)  » est également traité dans :

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 276 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une spécificité contestée »  : […] La spécificité militaire, qu'on en fasse ou non une théorie, exprime des tendances lourdes, qui se manifestent notamment à chaque fois qu'à travers le monde une armée se marque par rapport au pouvoir ou à la société. Cependant, elle n'est pas sans soulever des objections et mérite, à ce titre, d'être relativisée. Passons rapidement, car elles ne co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-pouvoir-et-societe/#i_51446

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Les bouleversements géopolitiques intervenus au cours du xx e  siècle poussent la géographie à redéfinir le monde. En effet, le découpage en grands ensembles spatiaux correspondant peu ou prou aux masses continentales, auquel les savants, surtout européens, ont contribué depuis le xvi e  siècle, devient de moins en moins pertinent. C'est en partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_51446

FUKUYAMA FRANCIS (1952- )

  • Écrit par 
  • Tom MICHAËL
  •  • 509 mots

Francis Fukuyama est né le 27 octobre 1952 à Chicago. Après avoir fait ses humanités à l'université Cornell, il étudie les sciences politiques à Harvard où il obtient son doctorat en 1981. En 1979, il entame une longue collaboration avec l'organisation de recherche Rand Corporation à Santa Monica puis à Washington. En 1981-1982, il participe à l'él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-fukuyama/#i_51446

Pour citer l’article

« HUNTINGTON SAMUEL - (1927-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-huntington/