SALICAIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette grande et belle plante (Lythrum salicaria L. ; lythracées) n'avait pas échappé aux médecins de l'Antiquité : Dioscoride, la confondant avec la lysimaque à fleurs jaunes (primulacées) qui croît souvent en sa compagnie, la conseillait dans les hémorragies et les flux de ventre. Ces indications, longtemps oubliées, réapparaîtront chez de nombreux auteurs à la fin du xviiie siècle. L'expérimentation moderne en confirmera la justesse. Riche en tanin, la salicaire renferme aussi un glucoside puissamment hémostatique (la salicarine), une résine, du mucilage, un taux assez élevé de fer. C'est une plante astringente et antihémorragique, également adoucissante par son mucilage. Spécifique de la dysenterie bacillaire (selon Gougeon et Laumonier, 1918), très efficace dans l'entérite des nourrissons, elle s'indique aussi dans les diarrhées passagères ou chroniques, l'entérite banale ou infectieuse, les dysenteries diverses, la leucorrhée, la métrorragie. Elle pourrait éventuellement rendre des services dans des syndromes hémorragiques : hématurie, hémoptysie, saignement de nez (infusion de sommités fleuries sèches : 40 g/l ; 2 tasses par jour). En usage externe, l'infusion à 6 p. 100 s'emploie sur l'eczéma, l'intertrigo, les ulcères variqueux, le prurit vulvaire, et en injections dans les vaginites.

—  Pierre LIEUTAGHI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SALICAIRE  » est également traité dans :

MYRTALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 668 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Familles composantes »  : […] L'ordre des Myrtales sensu stricto (sans les Thyméléales que l'on tient maintenant pour un ordre distinct) comprend dix familles méritant attention. Les Myrtacées (100 genres, 3 000 espèces) sont des arbres ou des arbustes très aromatiques (dans tous les organes existent des poches glandulaires élaborant des huiles essentielles), caractère qui, da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myrtales/#i_48313

Pour citer l’article

Pierre LIEUTAGHI, « SALICAIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salicaire/