SAÏS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Appelé également plateau de Fès-Meknès, situé entre le causse du Moyen Atlas au sud et les collines prérifaines au nord, le Saïs s'étend sur une superficie de 4 500 kilomètres carrés, et son altitude varie entre 500 et 800 mètres.

Le plateau est formé de calcaires d'origine lacustre ; il est entaillé par les vallées des affluents de l'oued Sebou. Jusqu'au début du xxe siècle, le Saïs a été faiblement occupé par des tribus arabes et berbères vivant dans le cadre d'une économie pastorale, qui utilisaient le plateau surtout comme pâturage d'hiver. À l'époque coloniale, beaucoup de terres ont été enlevées aux tribus pour être distribuées à des colons. De grosses exploitations ont développé la culture des céréales, des légumineuses, des agrumes, des oliviers, de la vigne, ainsi que l'élevage du gros bétail. Ces exploitations, utilisant de puissants moyens mécaniques, pratiquent toujours les mêmes cultures, mais la gestion est devenue étatique depuis l'indépendance. Le Saïs possède deux villes importantes, Fès (près d'1 million d'habitants en 2008), la troisième ville du Maroc, et Meknès (570 000 habitants).

—  Daniel NOIN

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-I

Classification

Les derniers événements

24 avril 2008 France. Intervention télévisée du président Nicolas Sarkozy

sais où je vais. Je suis persuadé qu'il n'y a pas d'autre stratégie et je sais que mon rendez-vous, c'est la fin de mon quinquennat », déclare-t-il. La seule annonce concerne la généralisation en 2009 du R.S.A., le revenu de solidarité active proposé par le haut commissaire aux solidarités actives Martin Hirsch, qui garantit une hausse de revenu à  […] Lire la suite

21-28 mars 2004 France. Large victoire de l'opposition de gauche aux élections régionales et cantonales

sais [...]. L'action doit être plus efficace, l'action doit être plus juste. » De son côté, François Hollande, premier secrétaire du P.S., appelle à « un changement profond d'orientation politique ». La gauche remporte également le second tour des cantonales (66,55 p. 100 de participation), obtenant 1 168 sièges de conseillers généraux en métropole […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel NOIN, « SAÏS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sais/