MOYEN ATLAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Massif montagneux orienté du sud-ouest au nord-est, s'étendant sur 350 kilomètres et situé au centre du Maroc. Cette masse de hautes terres est composée essentiellement de couches calcaires, tabulaires au nord-ouest (causse du Moyen Atlas) et ondulées au sud-est (Moyen Atlas plissé). L'altitude est de 800 à 1 000 mètres sur le causse ; elle dépasse parfois 3 000 mètres sur les chaînons orientaux (point culminant : djebel Bou Nassere, 3 340 m). Le climat, relativement humide, est froid en hiver. De belles forêts de cèdres et de chênes verts couvrent le versant occidental, plus arrosé que le versant oriental.

Le Moyen Atlas est faiblement peuplé. Il a été occupé tardivement (xvie-xviiie s.) par des tribus berbères d'origine saharienne parlant le dialecte tamazirt. Aujourd'hui encore, l'économie repose essentiellement sur l'élevage extensif des ovins, bien que les déplacements des troupeaux soient rendus de plus en plus difficiles par le développement de l'agriculture. L'artisanat du tapis, l'exploitation forestière et le tourisme (limité par le faible réseau routier) constituent des ressources complémentaires. Les villes (Beni-Mellal, Khenifra, Azrou, Taza) se rencontrent surtout en bordure de montagne.

—  Daniel NOIN

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-I

Classification

Autres références

«  MOYEN ATLAS  » est également traité dans :

MAGHREB - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 084 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Hautes Plaines algéro-marocaines et le Maroc central »  : […] Le domaine des Hautes Plaines correspond à une plate-forme cratonisée, recouverte de sédiments secondaires déposés à faible profondeur et d'épaisseur généralement modérée. Ces derniers masquent un socle rigide : ainsi les poussées alpines responsables de la naissance des Maghrébides, au Miocène, ne peuvent-elles pas être invoquées pour expliquer la formation des Atlas, essentiellement antémiocène […] Lire la suite

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 335 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Un relief très diversifié »  : […] Parmi les pays de l'Afrique du Nord, le Maroc se distingue à la fois par l'altitude plus élevée de ses montagnes et par la remarquable extension des plaines et des plateaux. Le Haut Atlas occidental compte plusieurs sommets dépassant quatre mille mètres, dont le djebel Toubkal (4 165 m) qui est le point culminant de toute l'Afrique du Nord. En revanche, les surfaces planes ou peu accidentées cou […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel NOIN, « MOYEN ATLAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-atlas/