SAFI

En arabe Aṣfī, chef-lieu de la province administrative de Doukkala-Abda, au Maroc, situé sur la côte atlantique, au fond d'une baie assez mal abritée. Ancien ribạ̄t fortifié du xive siècle, place forte portugaise de 1508 à 1541, Safi a conservé des fortifications de cette époque. Elle a surtout eu un rôle de port dans l'histoire et a connu une période de prospérité au xviie siècle comme débouché maritime de Marrakech avant que Mogador ne la concurrence. Ville modeste jusqu'au début du xxe siècle, elle a connu ensuite une expansion rapide, passant de 56 000 habitants en 1952 à 284 750 lors du recensement de 2004. Ses fonctions sont variées. Port de pêche actif pour la sardine, port de commerce exportant des phosphates et des produits dérivés, au deuxième rang des ports marocains (avec un trafic de 4,8 Mt en 2002), Safi est une ville industrielle assez importante pour ses industries agroalimentaires (notamment les conserveries de poisson), ses industries du textile et du cuir et, surtout, ses industries chimiques (superphosphates, acide sulfurique). Elle possède en outre un artisanat resté actif dans le domaine de la poterie. La ville, très étendue pour sa population, est sans grand charme ; elle s'est développée de façon anarchique, en quartiers séparés par des ravins.

Maroc : carte administrative

Maroc : carte administrative

carte

Carte administrative du Maroc. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Daniel NOIN

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-I

Classification


Autres références

«  SAFI  » est également traité dans :

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Mobilités et urbanisation »  : […] Plus du tiers de la population marocaine vit au-dessous du seuil de pauvreté. L'exode rural a drainé vers les villes de nouvelles inégalités sociales, et le chômage y est plus élevé. Les bidonvilles, l'« habitat sous-intégré » et, plus généralement, l'habitat non réglementaire continuent de marquer les paysages urbains. Les héritages de la colonisation, avec notamment un balancement spectaculaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_49027

Pour citer l’article

Daniel NOIN, « SAFI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/safi/