PRAWER JHABVALA RUTH (1927-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancière et scénariste américaine d'origine allemande, née le 7 mai 1927 à Cologne.

D'origine juive, Ruth Prawer fuit l'Allemagne avec sa famille en 1939 pour se réfugier au Royaume-Uni. Après avoir obtenu en 1951 une maîtrise en littérature anglaise, décerné par le Queen Mary College de Londres, elle épouse Cyrus Jhabvala, architecte indien dont elle prend le nom et avec lequel elle va vivre en Inde pendant vingt-quatre ans, avant de s'installer à New York en 1975.

Les deux premiers romans de Ruth Prawer Jhabvala, To Whom She Will (1955, publié sous le titre Amrita aux États-Unis et traduit sous le titre Ce que fille veut en France) et The Nature of Passion (1956), lui valent la reconnaissance de la critique pour leurs descriptions fines et pleines d'esprit de la société indienne et de ses mœurs. On la compare fréquemment à Jane Austen en raison de ses analyses minutieuses d'un univers étriqué par ses conventions. Le fait de vivre au sein de cette société tout en restant une étrangère lui permet de porter un regard détaché singulier et parfois satirique sur la vie de famille en Inde, sur les efforts déployés par le pays pour s'adapter à une mobilité sociale nouvelle et sur les antagonismes des idéaux orientaux et occidentaux. Son roman Heat and Dust (1975, Chaleur et poussière) remporte le Booker Prize et est adapté au cinéma en 1982. Il raconte deux histoires parallèles, l'une se déroulant dans l'Inde coloniale des années 1920, l'autre dans l'Inde contemporaine des années 1970. Jhabvala s'éloigne pour la première fois des thèmes liés à l'Inde avec In Search of Love and Beauty (1983), qui raconte l'histoire de réfugiés autrichiens et allemands en quête de vérités spirituelles à New York. Poet and Dancer (1993, Angel et Lara) est l'histoire d'une amitié destructrice entre deux New-Yorkaises, East into Upper East : plain tales from New York and New Delhi (1998) est une fiction et My Nine Lives : chapters of a possible past (2004) où neuf plans-séquences dressent le portrait de neuf femmes d'aujourd'hui.

Outre les nombreux scénarios originaux qu'elle a écrits, Jhabvala a adapté plusieurs romans pour le cinéma, notamment The Bostonians (1984, Les Bostoniennes) d'Henry James ainsi que A Room With A View (Avec vue sur l'Arno, sorti au cinéma en 1985 sous le titre Chambre avec vue) et Howards End (porté à l'écran en 1992 sous le titre Retour à Howards End) d'E. M. Forster. Ces deux adaptations de Forster lui valent de remporter l'oscar du meilleur scénario adapté, en 1986 pour la première et en 1992 pour la seconde.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  PRAWER JHABVALA RUTH (1927-2013)  » est également traité dans :

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 532 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le roman féminin »  : […] Les romancières indiennes se font entendre de plus en plus distinctement à partir des années 1950. Kamala Markandaya (1924-2004), dans Nectar in a Sieve ( Le Riz et la mousson , 1954), dépeint avec force l'engrenage de la pauvreté et de la déchéance dans un roman qui donne le rôle principal à une mère héroïque seule face à son destin tragique. Le film d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-langues-et-litteratures/#i_14079

VESTIGES DU JOUR, film de James Ivory

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 048 mots

Dans le chapitre « Des héros pathétiques »  : […] Dans le roman dont est tiré le film, Stevens est le narrateur. Ici, il incarne un personnage parmi les autres. Le grand talent de James Ivory est de montrer en toutes circonstances l'ensemble d'une société où chacun, comme chez Jean Renoir, a ses raisons de se trouver embarqué dans un rôle et dans un réseau de coordonnées sociales qui peuvent lui ôter toute vue d'ensemble, et parfois tout réflexe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vestiges-du-jour/#i_14079

Pour citer l’article

« PRAWER JHABVALA RUTH - (1927-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruth-prawer-jhabvala/