ROSTOV-SUR-LE-DON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la région (oblast) homonyme de la fédération de Russie, ex-république socialiste soviétique (4 363 000 hab., 100 800 km2), Rostov-sur-le-Don (ainsi nommée pour la distinguer de Rostov-Veliki, ville ancienne de Russie centrale) comptait 1 051 600 habitants en 2007.

Rostov fut construite, en 1761, sur la rive droite escarpée du Don à l'entrée du delta du fleuve ; c'était une forteresse qui devait protéger des Turcs le port de Temernitskaïa Tamojnia (douane de Temerni) créé en 1749-1750. Contrariée par l'exercice prolongé de cette fonction militaire, la croissance de la ville ne prit forme qu'au moment où, à la fin du xixe siècle, l'équipement du Donbass tout proche ainsi que l'établissement d'une liaison ferroviaire directe avec Bakou lui permirent de tirer parti d'une excellente situation géographique, à mi-chemin entre le Caucase, la Russie centrale, l'Ukraine et la basse Volga. Passée de 119 000 habitants en 1897 à 305 000 en 1926 et à 503 000 en 1939, la population n'augmenta que de 90 000 habitants entre 1939 et 1959, tant les ravages de la guerre y furent graves ; l'essor reprit ensuite pour atteindre 1 million d'habitants dans les années 1980.

Le port de Rostov a assuré une part croissante du commerce maritime en mer Noire, après que l'ouverture du canal Volga-Don (1952) en a fait la tête des lignes de navigation sur la Volga ; les entreprises industrielles de la ville se sont spécialisées dans les constructions mécaniques (machines agricoles et hélicoptères aujourd'hui) ainsi que dans les industries chimiques et alimentaires. Promu au rang de premier centre culturel de tout le piémont caucasien, Rostov-sur-le-Don connaît, au début du xxie siècle, une importante croissance économique qui voit de nombreuses entreprises de haute technologie y établir leur siège. Le cœur de la ville, édifié à la fin du xviiie siècle, a conservé son plan originel en damier.

—  Pierre CARRIÈRE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ROSTOV-SUR-LE-DON  » est également traité dans :

DON, fleuve

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

Long de 1 870 kilomètres et drainant un bassin de 422 000 kilomètres carrés, le Don jette dans la mer d'Azov 30 kilomètres cubes d'eau par an ; ce débit relativement faible de 935 mètres cubes par seconde correspond à un module spécifique de deux litres par seconde et par kilomètre carré de bassin. Le Don ne prend, en effet, naissance qu'à 181 mètres d'altitude dans une région aux ressources en ea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-fleuve/#i_43147

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « ROSTOV-SUR-LE-DON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rostov-sur-le-don/