MARTIN ROLAND (1912-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Archéologue actif en Grèce (à Thasos, mais aussi à Délos, Épidaure et Gortyne d'Arcadie), en Turquie (Claros) et en Italie (Sélinonte), spécialiste éminent de l'architecture grecque, Roland Martin fit une carrière brillante, qui le mena de l'École normale supérieure (1934) à l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1976), en passant par l'École française d'Athènes (1939-1946), les universités de Dijon (1946-1971) et de Paris-I (1971-1980) et la IVe section de l'École pratique des hautes études (1965-1980). Ce professeur stimulant, qui forma à l'architecture toute une génération d'hellénistes, fut aussi un grand administrateur : doyen de la faculté des lettres de Dijon de 1960 à 1966, directeur du service d'architecture antique du C.N.R.S. depuis 1965, vice-président du Conseil supérieur de la recherche archéologique en 1979, il suscita la rénovation et l'essor de toutes les institutions dont il eut la responsabilité. Dans ces conditions, il fallait toute sa vigueur, et surtout cette faculté d'enthousiasme qui le maintint toujours proche des plus jeunes, pour ne pas s'éloigner de la recherche.

Si le recueil de ses principaux articles (Architecture et urbanisme, 1987) atteste la diversité de ses intérêts dans le vaste champ de l'architecture antique, si la publication de deux bâtiments de l'agora de Thasos (Études thasiennes VI, L'Agora I, 1959) et son étude encore inédite des remparts de cette ville montrent assez qu'il était capable, comme d'autres, d'analyser et de restituer avec minutie un bâtiment ruiné, un talent plus rare le conduisit à entreprendre surtout des ouvrages de synthèse, qui établirent sa réputation internationale et feront autorité pendant longtemps encore. À sa thèse, Recherches sur l'agora grecque (1951), vint s'adjoindre en 1956 L'Urbanisme dans la Grèce antique, vite devenu un ouvrage de référence, puisqu'il fit l'objet en 1974 d'une réédition augmentée. En 1965 parut le premier volume d'un Manuel d'architecture grecque resté malheureusement sans suite. Un album bien illustré de la collection Architecture universelle, Le Monde grec (1966), n'a pas cessé d'être réédité : il n'est pas de meilleure introduction à l'architecture grecque. Dans les trois volumes de la collection L'Univers des formes consacrés à la Grèce, il avait rédigé aussi les chapitres très substantiels concernant l'architecture. Une dernière synthèse, L'Art grec, parue d'abord en italien (1984), puis en français (1994) dans une édition de poche révisée, révèle l'ampleur de ses curiosités et de ses vues : il y redonne toute sa place à cet art perdu pour nous qu'est la peinture grecque et montre comment, à l'époque hellénistique, l'art grec, diffusé de l'Afghanistan au Maroc, devient universel.

Ce furent là ses ultima verba : surmené par une activité multiple et incessante, Roland Martin fut terrassé en 1982 par une hémorragie cérébrale qui le laissa presque incapable de s'exprimer et de se mouvoir. Cet homme plein d'entrain et de bienveillance, toujours aux aguets des découvertes et des idées neuves, fut cruellement trahi par son corps, alors que son esprit était toujours vif. À l'issue d'une courte maladie, Roland Martin est mort le 14 janvier 1997.

Par l'attention qu'il a portée aux procédés de construction qui définissent des ateliers et des styles régionaux, par son souci de replacer les bâtiments dans leur contexte social et historique, il a puissamment contribué à renouveler l'étude de l'architecture grecque, désormais moins formaliste et plus attentive aux réalités de chantier.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  MARTIN ROLAND (1912-1997)  » est également traité dans :

CALLICRATÈS (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 065 mots
  •  • 3 médias

Callicratès est un architecte athénien à qui revient, selon Plutarque ( Vie de Périclès , XIII, 7), la construction du mur médian du système de remparts unissant Athènes au Pirée (les Longs Murs) et celle du Parthénon , en collaboration avec Ictinos. Des fragments d'inscriptions indiquent qu'il fut aussi l'auteur, sur l'Acropole, d'un mur de soutènement ( Inscriptiones Graecae , 1 er vol., 2 e é […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « MARTIN ROLAND - (1912-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-martin/