JONES ROBERT (actif de 1597 à 1615)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La vie du luthiste et compositeur anglais Robert Jones, actif de 1597 à 1615, demeure en grande partie inconnue. On sait qu'il reçoit un diplôme de musique (bachelor of music) à l'université d'Oxford en 1597 et qu'il obtient en 1610, par lettre patente, avec Philip Rosseter, Philip Kingham et Ralph Reeve, l'autorisation et les fonds permettant de créer à Londres une école de musique pour enfants dénommée Children of the Revells of the Queene. En 1615, la permission leur est accordée de construire dans le quartier de Blackfriars un théâtre où se produiraient ces jeunes musiciens, mais le Conseil privé ordonne la démolition immédiate du bâtiment. Robert Jones demeure avant tout célèbre comme auteur d'un recueil de madrigaux pour trois à huit voix qui a marqué son époque, The First Set of Madrigals (1607), parvenu incomplet, de trois anthems à quatre ou cinq voix, ainsi que de cinq recueils d'airs pour voix et luth (1600, 1601, 1605, 1609 et 1610). Robert Jones a participé, sous la houlette de Thomas Morley, au recueil de petits chefs-d'œuvre que constituent les madrigaux des Triumphs of Oriana (1601), écrits à la gloire d'Élisabeth Ire.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JONES ROBERT (actif de 1597 à 1615) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-jones/