DEISENHOFER JOHANN (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste cristallographe allemand né le 30 septembre 1943 à Zusamaltheim (Bavière), Johann Deisenhofer fait ses études à l'université technique de Munich, puis à l'institut Max-Planck de biochimie de Martinsried, près de Munich. En 1974, il soutient un doctorat, préparé dans le laboratoire de Robert Huber à Martinsried, sur les applications de la cristallographie de rayons X à des molécules biologiques. Il reste ensuite dans le groupe de Huber, tout d'abord avec une bourse postdoctorale, puis comme chercheur associé. Il y acquiert une grande expérience dans la cristallographie des systèmes biologiques, qu'il va mettre à profit dans la détermination, en 1985, de la structure moléculaire du complexe lipido-protéique qui constitue le centre photosynthétique d'une bactérie, Rhodopseudomonas viridis, qu'Harmut Michel avait pu obtenir sous forme cristallisée. En 1988, Deisenhofer quitte l'Allemagne pour les États-Unis, où il est nommé professeur de biochimie à l'université du Texas à Dallas.

Johann Deisenhofer a partagé avec Harmut Michel et Robert Huber le prix Nobel de chimie en 1988.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « DEISENHOFER JOHANN (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-deisenhofer/