GRAVES ROBERT (1895-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le critique

Robert Graves a produit une œuvre de critique qui embrasse les sujets les plus divers, science, religion, littérature. Son premier ouvrage de critique fut On English Poetry, paru en 1922, et une de ses prises de position les plus marquantes fut la condamnation en 1955 de Ezra Pound, T. S. Eliot, W. H. Auden, D. M. Thomas et W. B. Yeats. Il expliqua comment ils avaient, chacun à sa manière, péché contre la poésie anglaise.

Cette attitude d'iconoclaste, il l'a d'ailleurs bien souvent appliquée à lui-même, condamnant ou réécrivant ses propres poèmes.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GRAVES ROBERT (1895-1985)  » est également traité dans :

SKELTON JOHN (1460 env.-1529)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 573 mots

Poète anglais, longtemps négligé, John Skelton refait surface grâce à l'admiration que lui ont vouée quelques poètes modernes, dont W. H. Auden, qui lui a consacré un essai en 1935 ( The Great Tudors ), et Robert Graves. Vers 1485, il avait déjà traduit La Bibliothèque historique de Diodore de Sicile, d'après une transposition en latin. En 1489, il fut créé poète-lauréat des universités d'Oxford […] Lire la suite

Les derniers événements

Slovaquie. Victoire de l'opposition sociale-démocrate aux élections législatives. 10 mars 2012

de corruption – 6,1 p. 100 des suffrages et 11 sièges –, enregistrent de graves revers. Le taux de participation est de 59,1 p. 100. Robert Fico prendra ses fonctions de Premier ministre le 4 avril. […] Lire la suite

États-Unis. Remaniement de l'équipe de conseillers du président Ronald Reagan. 9-17 octobre 1983

Le 9, James Watt, secrétaire à l'Intérieur, remet sa démission au président Reagan. Il avait commis plusieurs graves impairs qui l'avaient déconsidéré. Le 13, William Clark, conseiller du président Reagan pour les affaires de sécurité nationale, est nommé pour lui succéder. Le 17, Robert McFarlane […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Laure de FOLIN, « GRAVES ROBERT - (1895-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-graves/