RHIZOÏDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les cormophytes les plus primitifs (bryophytes, psilophytes) sont dépourvus de racines. Pourtant ce sont des végétaux terrestres qui puisent dans le sol certains éléments nutritifs (même si l'eau pénètre directement, en milieu très humide, toutes les parties de la plante). Cette fonction d'absorption des nutriments dissous dans l'eau du sol est exercée par des structures analogues fonctionnellement aux racines, les rhizoïdes, qui sont anatomiquement plutôt les homologues des poils absorbant des appareils radiculaires des végétaux supérieurs.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  RHIZOÏDE  » est également traité dans :

EMBRYOPHYTES ou CORMOPHYTES ou ARCHÉGONIATES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves DUBUISSON, 
  • Sabine HENNEQUIN
  •  • 3 239 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Diversité écologique des Embryophytes »  : […] En tant qu’organismes terrestres, les Embryophytes sont normalement adaptées à la vie hors de l’eau. Ce sont des organismes fixés au sol par des rhizoïdes (chez les Hépatiques, Anthocérotes et Bryophytes) ou des racines (chez les Trachéophytes). Les rhizoïdes sont des émergences épidermiques sans tissus conducteurs tandis que les racines sont des organes vascularisés. Racines et rhizoïdes ont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cormophytes-embryophytes-archegoniates/#i_96352

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « RHIZOÏDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhizoide/