GLIÈRE REINHOLD (1875-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur et pédagogue russe Reinhold Glière a joué un rôle prépondérant dans le développement de la musique soviétique.

Reinhold Moritsevitch Glière naît à Kiev, en Ukraine, le 30 décembre 1874 (ancien style)/11 janvier 1875 (nouveau style), dans une famille musicienne : son père, d'origine allemande, est un facteur d'instruments à vent ; sa mère est la fille d'un facteur d'instruments polonais. Reinhold débute très tôt l'étude du violon et révèle rapidement des dispositions exceptionnelles pour cet instrument.

En 1894, il entre au Conservatoire de Moscou, où il aura pour professeurs Jan Hřímalý (violon), Sergueï Ivanovitch Taneïev (polyphonie), Anton Stepanovitch Arenski et Georgi Edouardovitch Conus (harmonie), Mikhaïl Mikhaïlovitch Ippolitov-Ivanov (théorie et composition) ; il en sort en 1900, avec la médaille d'or de composition pour son opéra Terre et ciel, d'après Byron ; il a déjà composé son Premier Quatuor à cordes (1899), un Octuor pour quatre violons, deux altos et deux violoncelles (1900), sa Première Symphonie (1899-1900). C'est aussi en 1900 que Taneïev lui adresse deux élèves promis à un brillant avenir, Nikolaï Iakovlevitch Miaskovski et Serge Prokofiev.

On retrouve Glière à Berlin de 1905 à 1907, où il se perfectionne et apprend la direction d'orchestre auprès d'Oskar Fried. À son retour en Russie, il s'essaye brièvement à la direction d'orchestre. Il est rapidement considéré comme l'une des personnalités musicales les plus marquantes de son pays, grâce notamment à ses trois monumentales symphonies – la Deuxième Symphonie, composée en 1907, est créée en 1908 à Berlin par son dédicataire, Serge Koussevitzky ; la Troisième Symphonie « Ilia Mouromets », dédiée à Glazounov, composée entre 1909 et 1911, est créée à Moscou en 1912 – et à son poème symphonique Les Sirènes (1909).

Il est nommé professeur au Conservatoire de Kiev en 1913, puis directeur de ce même établissement l'année suivante ; il y aura notamment pour élève le compositeur ukrainien [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « GLIÈRE REINHOLD - (1875-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhold-gliere/