REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il faut d'abord saluer le travail énorme, méthodique et maîtrisé de Jeannine Verdès-Leroux, qui entreprend, avec Refus et violences (Gallimard), de brosser le tableau d'une génération d'écrivains d'extrême droite. Personne, avant elle, n'avait inventorié cette masse de revues et de journaux, proliférant dans une période où un seul média, la presse, régnait sans partage. On évoque souvent, avec des connotations défavorables, L'Action française, Je suis partout, Candide, Gringoire. Mais qui, à part les contemporains endoctrinés, les avait lus et analysés ? Il a fallu à l'auteur une grande force d'âme pour s'astreindre à des lectures aussi accablantes pour l'image que l'on peut se faire des intellectuels de ce bord. La position de l'historien qui aborde cette nébuleuse est délicate : ou bien il condamne, réprouve, exorcise, et il risque alors de ne pas entrer dans les raisons d'un mouvement qui mobilisa rédacteurs et lecteurs en nombre ; ou bien il démonte les ressorts de la machine, pour en dessiner le modèle intelligible, comme l'a fait excellemment Paul-André Taguieff pour le racisme, et il se trouvera toujours des esprits obtus pour accuser le savant d'une connivence complice avec l'objet de son étude.

Jeannine Verdès-Leroux, tout en tenant les deux bouts de la chaîne, marque nettement son refus propre de ces refus et violences là où d'autres ont pu céder à une certaine séduction. On a souvent dit, en effet, que l'intelligence éclairait les pages de L'Action française, que le talent était à droite, que l'épuration avait condamné les poètes et les prophètes, et promu des médiocres. Ce mythe est enfin démoli ici, documents à l'appui. La « légende des vaincus », qui fut, en 1944, une première version de ce qu'on dénomme aujourd'hui « négationnisme », ne résiste pas à l'analyse impeccable de l'historienne. Qu'elle soit louée pour cette œuvre de dévoilement et de clarification.

Restent les cas par [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Les derniers événements

France. Publication du rapport de l’IGA sur les incidents de la fête de la musique à Nantes. 13 septembre 2019

d’entre eux, Steve Maia Caniço, s’était noyé. Le rapport attribue la « cause première » des violences au refus des participants à la fête de couper la sonorisation, comme l’exigeait la police. Il reconnaît que les policiers ont été visés par des projectiles et se trouvaient donc en position de légitime […] Lire la suite

États-Unis. Différend entre le président Donald Trump et certains sportifs. 22-24 septembre 2017

les violences policières à l’encontre des Afro-Américains. Le 22 également, le basketteur vedette Stephen Curry annonce son refus de se rendre à la Maison-Blanche où il était invité avec son équipe. Le 23, Donald Trump annule son invitation. Les 23 et 24, en réaction aux propos du président, de nombreux […] Lire la suite

Israël – Autorité palestinienne. Accord interpalestinien sur un gouvernement d'union nationale. 1er-19 février 2007

le programme d'entente nationale adopté en juin 2006, qui prévoit la création d'un État palestinien à Gaza et en Cisjordanie, et qui limite la lutte armée aux territoires palestiniens. L'accord de La Mecque est censé mettre fin aux violences interpalestiniennes qui ont fait quelque trois cent […] Lire la suite

Israël – Autorité palestinienne. Poursuite des violences et chute du gouvernement israélien. 7-30 octobre 2002

s'inquiète auprès du Premier ministre Ariel Sharon, en visite à Washington, de la recrudescence des violences contre les civils palestiniens. Le 20, les occupants de la colonie sauvage de Havat Gilad, en Cisjordanie, résistent avec succès aux forces de l'ordre israéliennes venues démanteler leurs […] Lire la suite

Indonésie. Consultation sur le futur statut de Timor oriental. 26-30 août 1999

. La « consultation » des Timorais, organisée par l'O.N.U., porte sur un projet de large autonomie concédée par Djakarta aux termes de l'accord du 5 mai conclu entre l'Indonésie, le Portugal et les Nations unies. Le refus par la population de ce statut spécial entraînerait la mise en œuvre d'une […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques LECARME, « REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/refus-et-violences/