RÉFRACTION, physique

Changement de la direction de propagation d'une onde plane progressive, monochromatique, lors du passage d'un milieu dans un autre. Cette direction est définie d'une manière univoque dans les milieux isotropes, tandis que, dans les milieux anisotropes, il convient de distinguer les directions de la normale à la surface d'onde et du « rayon » suivant lequel se propage l'énergie.

Dans les milieux isotropes, la géométrie de la réfraction, qui est indépendante de la nature de l'onde, obéit aux lois de Descartes-Snellius. Les propriétés dynamiques de la réfraction (intensité, polarisation) sont déterminées par la nature physique du phénomène vibratoire et résultent des conditions aux limites. Pour les ondes électromagnétiques, elles sont données par les formules de Fresnel.

Dans les milieux anisotropes, naturels (cristaux) ou artificiels (produits par un champ appliqué, par une déformation, etc.), il y a « double réfraction » (biréfringence) : une onde dans un milieu isotrope engendre, dans le milieu anisotrope contigu, deux ondes.

L'interprétation atomique de la réfraction est fondée sur les ondes élémentaires sphériques (ondes secondaires) émises par les oscillateurs atomiques du second milieu sous l'action de l'onde primaire. L'interférence des ondes secondaires, entre elles et avec l'onde primaire, conduit à une onde résultante ayant les propriétés indiquées par les lois de la réfraction.

En mécanique quantique, l'onde de De Broglie associée à une particule libre (solution de l'équation de Schrödinger pour un potentiel uniforme) subit une réfraction en accord avec la loi de Descartes-Snellius quand elle passe d'une région de potentiel U1 dans une région de potentiel U2, l'indice de réfraction relatif étant :

où W est l'énergie totale de la particule.

Dans le cas d'un champ statique, on emploie le terme « réfraction » pour désigner la déviation des lignes de force à travers la surface de séparation entre deux milieux. Alors, l'analogue de la loi de Descartes-Snellius est ε2 tan α1 = ε1 tan α2 pour un champ électrostatique et, de même, μ2 tan α1 = μ1 tan α2 pour un champ magnétostatique, où ε1, ε2 et μ1, μ2 sont respectivement les constantes diélectriques et les perméabilités magnétiques des milieux en contact. À la différence de la réfraction des ondes, aucune réflexion n'accompagne la réfraction des lignes de force.

—  Viorel SERGIESCO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  RÉFRACTION, physique  » est également traité dans :

LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 6 173 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La réfraction »  : […] Le passage d'un rayon lumineux d'un milieu à un autre (air-eau, air-verre, etc.) s'accompagne d'une déviation ; c'est le phénomène de réfraction. La loi de la réfraction de Snell-Descartes (fig. 1a) s'écrit n1 sin i1 = n2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere/#i_24441

ONDES, physique

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 574 mots

Dans le chapitre « Réfraction »  : […] La réfraction est le changement de direction des rayons lumineux, lorsqu’ils passent d’un milieu à un autre en traversant une interface entre ces deux milieux. Ce phénomène bien décrit par l’optique géométrique est commun à tous les phénomènes ondulatoires et sa cause est la différence des vitesses de propagation des ondes selon les milieux qu’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-physique/#i_24441

OPTIQUE CRISTALLINE - Principes physiques

  • Écrit par 
  • Madeleine ROUSSEAU
  •  • 5 030 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Double réfraction : vecteur d'ondes, vecteur polarisation, vecteurs de Poynting »  : […] Étudions comment une onde plane Ωi, de vecteur d'onde ki, se propageant dans un milieu isotrope d'indice n, se réfracte dans un milieu anisotrope uniaxe d'indices principaux n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-cristalline-principes-physiques/#i_24441

SONAR

  • Écrit par 
  • Xavier LURTON
  •  • 4 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Environnement acoustique sous-marin »  : […] de sa température avec la profondeur, ne présente pas une célérité acoustique homogène, entraînant des phénomènes de réfraction, exprimés classiquement par la loi de Snell-Descartes : les couches d'eau de températures différentes incurvent les trajectoires des ondes sonores en fonction de leur angle d'incidence. De ce fait, dans certains cas, il n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonar/#i_24441

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 389 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Propagation et effet des obstacles »  : […] Comme en optique, il y a réfraction lorsque le son passe d'un milieu à un autre dans lequel la célérité est différente. En acoustique, ce phénomène ne joue pas un grand rôle : une faible proportion seulement de l'énergie du son est réfractée, la plus grande partie étant réfléchie. Mais il est aussi possible que, dans un milieu déterminé, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/#i_24441

SPECTROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 5 068 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Systèmes dispersifs »  : […] Les éléments dispersifs sont de deux types. Le premier est fondé sur la réfraction d'un rayon lumineux lorsque ce dernier passe d'un milieu dans un autre dont l'indice de réfraction est différent. L'angle de déviation diminue lorsque, dans le visible, la longueur d'onde de la radiation augmente : la lumière rouge est moins déviée que la violette. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectroscopie/#i_24441

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 008 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les réfracteurs : doublets achromatiques et astrographes »  : […] On a déjà vu qu'on pouvait réaliser, au moyen de deux lentilles, un système dioptrique dont l'aberration chromatique était sinon supprimée, du moins fortement réduite. En fait, cette condition d'achromatisme n'impose qu'une relation entre les courbures totales des deux lentilles, si bien que deux conditions sont encore disponibles pour fixer les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_24441

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Réfraction de la lumière »  : […] en utilisant uniquement deux paramètres caractéristiques du verre : l'indice de réfraction n et le coefficient de dispersion ν. Un rayon lumineux passant de l'air dans le verre subit une déviation exprimée par la loi de Descartes :i et r sont respectivement l'angle d'incidence et l'angle de réfraction du rayon sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_24441

Pour citer l’article

Viorel SERGIESCO, « RÉFRACTION, physique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/refraction-physique/