SÉRÉ DE RIVIÈRES RAYMOND (1815-1895)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après l'École polytechnique et celle du Génie, Séré de Rivières commence une carrière de technicien des constructions militaires dans plusieurs villes de France. Le développement de l'artillerie rayée l'oblige à entreprendre la modernisation du système défensif français avant 1870. Pendant la guerre de 1870, il est chargé de l'armée de l'Est et, après la défaite, de rendre la frontière moins vulnérable en créant deux rideaux défensifs composé chacun d'une ligne de forts renforcés en avant et en arrière par des forts isolés destinés à garantir l'utilisation des principales voies ferrées. Reprenant la notion de pré-carré et l'adaptant à l'est du pays et aux régions alpines, Séré conçoit un type de fort enterré dit d'arrêt, constitué d'une grosse batterie et abritant plusieurs canons : le blindage y est progressivement utilisé et la garnison s'enferme dans des abris.

—  Catherine BRISAC

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en histoire de l'art, documentaliste chargée du vitrail à la sous-direction des Monuments historiques, conservateur adjoint du musée des Plans-reliefs

Classification


Autres références

«  SÉRÉ DE RIVIÈRES RAYMOND (1815-1895)  » est également traité dans :

FORTIFICATIONS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 5 535 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Systèmes fortifiés et manœuvre »  : […] À cette notion du mur qui reçoit une simple mission d'interdiction par la continuité de l'obstacle, s'oppose celle des systèmes fortifiés qui doivent se combiner à la manœuvre. Au xvii e  siècle, les places fortes jouent un grand rôle dans la conduite des opérations, car, pour des armées lourdes et sans autonomie, aux évolutions lentes, elles cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortifications/#i_94291

Pour citer l’article

Catherine BRISAC, « SÉRÉ DE RIVIÈRES RAYMOND - (1815-1895) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-sere-de-rivieres/