PICARD RAYMOND (1917-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

à Paris, Raymond Picard était ancien élève du lycée Poincaré à Nancy et de la faculté des lettres de Paris. Après avoir été reçu à l'agrégation des lettres en 1945, il commence sa carrière au lycée de Chartres, où il enseigne pendant deux ans. Il est ensuite détaché à la direction générale des relations culturelles et professeur à l'institut français du Royaume-Uni, à Londres, de 1947 à 1954. Chargé d'enseignement à la faculté des lettres de Lyon en 1954, il soutient ses thèses de doctorat ès lettres en Sorbonne, le 30 avril 1955 (thèse principale : La Carrière de Jean Racine ; thèse complémentaire : édition du Corpus Racinianum). De 1956 à 1963, Raymond Picard est maître de conférences, puis professeur à la faculté des lettres de Lille. Invité à plusieurs reprises pendant cette période dans des universités étrangères (il enseigne une année à Athènes), il est élu à la Sorbonne en 1963 (littérature française du xviie siècle). Chevalier de la Légion d'honneur, membre élu du comité consultatif des universités, il appartenait depuis 1970 à l'université de Paris-Sorbonne. Il meurt à Bligny le 5 septembre.

L'œuvre de Picard comprend, outre sa thèse, La Carrière de Jean Racine, honorée par le prix des Ambassadeurs en 1957 (bibl. des Idées, 1956 ; nouv. éd., 1961), le Corpus Racinianum (1956 ; suppl., 1960 ; Nouveau Corpus Racinianum, éd. cumulative, 1976) un récit romanesque dans la tradition du roman d'analyse : Les Prestiges (1947), l'édition des Œuvres complètes de Racine (2 vol., bibl. de la Pléiade, 1951-1952 ; nouv. éd. 1966-1969), l'édition des Petits Bourgeois, de Balzac (1960) et l'édition de Manon Lescaut (en collaboration avec F. Deloffre, 1965). Sous le titre La Poésie française de 1640 à 1680 (2 vol., 1964-1969), Picard a recueilli et présenté des textes critiques ou des poèmes intéressant la poésie religieuse, l'épopée, le lyrisme officiel (t. I), la satire, l'épître, le burlesque, la poésie galante (t. II). Il a publié aussi Nouvelle Critique ou Nouvelle Imposture (coll. Libertés, 1965) et, dans la même collection, Racine polémiste (1967). On lui doit de plus un Génie de la littérature fran [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Jacques ROBICHEZ, « PICARD RAYMOND - (1917-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-picard/