TATA RATAN (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En mars 2009, l'industriel Tata lance la commercialisation de la Nano, la voiture la moins chère du monde, vendue symboliquement 100 000 roupies (quelque 1 740 euros). Loin des 4 CV Renault, 2 CV Citroën, Fiat 600 ou Volkswagen Coccinelle, conçues pour motoriser l'Europe de l'après-guerre, la Nano est un nouveau regard sur un « minimum automobile » maintes fois réinventé. D'un très faible gabarit (3,1 m de longueur, 1,5 m de largeur et 1,6 m de hauteur), équipée d'un petit moteur bicylindre en ligne de 623 cm3, elle peut transporter quatre adultes à quelque 80 km/h, dans un confort spartiate qui fait que cette voiture, par les équipements qu'elle ne possède pas, est bon marché. Avec seulement 7 millions de véhicules pour 1,1 milliard d'individus, le marché indien est à construire, au moment où ceux des États-Unis ou de l'Allemagne ont des taux d'équipement d'une voiture pour deux habitants. Le 10 janvier 2008, lors de la présentation officielle du modèle à l'Auto Expo de New Delhi, Ratan Tata révèle une automobile en rupture dans laquelle Tata dépasse l'idée traditionnelle de la voiture populaire en rejetant le remake européen, vestige d'un colonialisme industriel qui a fait de la Padmini – une Fiat 1100 de 1953 – « la » voiture indienne jusqu'en 2000. Mais il s'écarte aussi du modèle low cost incarné par la Dacia Logan (conçue par Renault). Cette dernière n'est pas, selon lui, suffisamment adaptée aux spécificités de l'Inde : la voiture franco-roumaine reflète en effet à la fois la vision minimaliste d'une automobile marquée par des concepts de pays riches, la volonté de satisfaire une classe moyenne encore peu nombreuse en Inde, enfin le désir de répondre à des contraintes sécuritaires et environnementales que la législation n'impose pas dans tous les pays... notamment en Inde.

Ratan Tata

Ratan Tata

Photographie

L'industriel indien Ratan Tata, « père » de la Nano — la voiture la moins chère du monde —, ici en juillet 2009 à Mumbai, venu remettre les clefs au premier acheteur de ce modèle automobile. 

Crédits : P. Pillai/ AFP/ Getty

Afficher

Ratan Tata est un industriel expérimenté. Né en 1937 à Bombay (Mumbai depuis 1995), titulaire d'une maîtrise d'architecture de l'université Cornell qu'il complète par un master de Business Administration à Harvard, il incarne la quatrième génération d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : professeur des Universités, directeur du département d'histoire à l'université d'Évry

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis LOUBET, « TATA RATAN (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ratan-tata/