PICTET RAOUL PIERRE (1846-1929)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien et industriel suisse, Raoul Pierre Pictet est né à Genève le 4 avril 1846. Après avoir suivi les cours de l'École polytechnique et du Collège de France, il dirigea une fabrique de dioxyde de soufre (appelé alors acide sulfureux anhydre) et s'intéressa rapidement, pour des problèmes industriels, à la liquéfaction des gaz.

Les études de thermochimie entreprises par Pictet l'amenèrent à publier, en 1876, un mémoire intitulé Application de la théorie mécanique de la chaleur à l'étude des liquides volatils dans lequel il établit que le produit de la chaleur latente de vaporisation par le poids atomique est proportionnel à la température absolue ; cette règle fut redécouverte huit ans plus tard par le physicien britannique Frederick Trouton (1863-1922) et porte depuis le nom de ce dernier.

Pictet réussit en 1877, pratiquement simultanément à Louis Cailletet, mais indépendamment, à liquéfier l'oxygène, résultat qu'il communiqua en décembre 1877 à l'Académie des sciences de Paris. Leurs méthodes étaient différentes. Pictet procédait par un refroidissement en cascade, l'évaporation de dioxyde de soufre liquide permettant de liquéfier du dioxyde de carbone qui permettait alors d'évaporer et refroidir l'oxygène placé dans un tube de cuivre de 4 mètres de longueur et originellement soumis à une pression de quelque 500 atmosphères. Il pensait ainsi amener cet oxygène en dessous de sa température critique et donc le liquéfier, comme le brouillard s'échappant d'une buse semblait le prouver. En fait et contrairement à ce qu'il affirmait, la température dans le tube n'était certainement pas assez basse et c'est la détente finale par la buse qui refroidissait et liquéfiait l'oxygène. Cette invention ouvrait la voie à de multiples découvertes dans le domaine du froid. La méthode de Pictet s'avéra intéressante pour liquéfier de nombreux gaz en quantités importantes.

Nommé professeur à l'université de Genève en 1879, puis à celle de Berlin en 1889, Pictet s'installa ensuite à Paris, où il est mort le 27 juillet 1929.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « PICTET RAOUL PIERRE - (1846-1929) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-pierre-pictet/