RADIOLOGIE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1895 Wilhelm Röntgen découvre les rayons X.

1897 Antoine Béclère installe un appareil de radioscopie à l'hôpital Tenon (Paris).

1913 Gustav Peter Bucky, médecin berlinois, dépose le brevet de son « filtre-diaphragme » destiné à éliminer le rayonnement diffusé et à améliorer la netteté des radiographies. William Coolidge, ingénieur du laboratoire de General Electric (États-Unis) conçoit le tube générateur de rayons X à émission thermo-ionique qui va révolutionner la radiologie.

1916 Le docteur Hollis Potter, de Chicago, a l'idée d'imprimer un mouvement uniforme au dispositif de Bucky, trop visible sur les radiographies : le potter-bucky est né. Les laboratoires Kodak mettent au point un film radiographique souple en nitrate de cellulose, émulsionné sur deux faces.

1921 Le médecin français Jean Athanase Sicard et son interne Jacques Forestier découvrent l'opacification radiologique du canal vertébral (myélographie) par l'huile d'œillette iodée (Lipiodol®).Le médecin français André Bocage dépose à Paris le brevet de son procédé permettant d'effectuer des radiographies « en coupes » ou tomographies.

1927 Egas Moniz, médecin portugais, publie à Paris son procédé d'angiographie cérébrale par injection d'un opacifiant (iodure de sodium) dans la circulation sanguine.

1929 Werner Forssmann, chirurgien de Berlin, effectue sur lui-même un cathétérisme cardiaque.

1952 Le radiologue suédois Sven Seldinger publie sa technique d'artériographie par voie fémorale avec le cathéter de son invention ; elle sera adoptée par toute la radiologie.

1953 Apparition des premiers amplificateurs de luminance qui, par la suite, permettront la radioscopie télévisée et les tables de radiologie télécommandées.

1956 Première machine à rouleaux, fonctionnant en plein jour, qui développe en continu les films radiographiques de tous formats.

1957 Un appareil d'échographie à balayage manuel naît au Royaume-Uni de la collaboration d'un ingénieur et d'un gynécologue.

1972 Le Britannique Godfrey Hounsfield dépose le brevet de son invention : computed tomography, ou C.T., ou scanner X.

1975 Premier scanner du corps entier par Ralf Alfidi.

1976 Raymond Damadian effectue, aux États-Unis, les premières images médicales sur l'appareil d'imagerie par résonance magnétique qu'il a mis au point.

1977 Début de la généralisation de la résonance magnétique nucléaire.

1990 Début du couplage radiologie-informatique (radiographie numérique), ainsi qu'entre images radiologiques en temps réel et ensemble des techniques d'imageries utilisées en chirurgie.

—  Guy PALLARDY

Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'université de Paris-V, radiologiste honoraire des hôpitaux de Paris

Classification

Pour citer l’article

Guy PALLARDY, « RADIOLOGIE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiologie-reperes-chronologiques/