PUDDLAGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Anglais Henry Cort dépose en 1784 un brevet sur le puddlage pour transformer la fonte (alliage de fer et de carbone) en fer, peu après celui de Peter Onions (1783). Dans ce procédé, qui représente un progrès décisif pour les techniques d'affinage, la fonte, cassée en morceaux et mélangée à des scories riches en oxydes de fer, est décarburée (affinée) dans un four chauffé au coke. Dès la fusion, le carbone contenu dans la fonte se combine avec l'oxygène. L'affinage est accéléré par un brassage (puddling, en anglais) énergique effectué à l'aide d'un ringard (crochet), les impuretés passant dans les scories. Les grains de fer se soudent et forment une loupe (masse spongieuse) que le cinglage débarrasse des dernières scories. Cort combine le puddlage avec l'utilisation d'un rouleau nervuré (qu'il brevète en 1783) qui permet d'évacuer des barres de fer encore chaudes pour être forgées. Des masses de fonte plus importantes sont désormais traitées plus rapidement : la production britannique de fer va quadrupler en vingt ans.

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PUDDLAGE  » est également traité dans :

BESSEMER sir HENRY (1813-1898)

  • Écrit par 
  • James Patrick SAVILLE
  • , Universalis
  •  • 875 mots

Ingénieur et industriel britanique, né le 19 janvier 1813 à Charlton (Hertfordshire) et mort le 15 mars 1898 à Londres, surtout connu pour avoir développé le premier procédé industriel de fabrication de l'acier (alliage de fer et de carbone de teneur intermédiaire entre le fer et la fonte). Fils d'un ingénieur et fondeur de caractères typographiques, Henry Bessemer montre très tôt des dispositions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bessemer-sir-henry/#i_36236

FER, FONTE ET ACIER - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 598 mots

— 1700-— 1500 Début de l'industrie du fer avec les premières traces, au Sud du Caucase, de foyers permettant la réduction (élimination d'oxygène) de minerais de fer au charbon de bois. Vers — 1250 Une lettre du roi hittite Hattusil III mentionne une épée en fer. — 1100-— 800 Réduction de minerais de fer au charbon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-fonte-et-acier-reperes-chronologiques/#i_36236

MÉTALLURGIE

  • Écrit par 
  • Adrienne R. WEILL
  •  • 6 882 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Acier au creuset et fonte de qualité au XVIIIe siècle »  : […] Un horloger de Sheffield, Benjamin Huntsman, se plaint de l'irrégularité des loupes d'acier qu'on lui livre. Pour les homogénéiser, il parvient à trouver le réfractaire dont il fera des creusets ; grâce au coke, la température de fusion sera atteinte : pour la première fois l'acier est fondu (1740). Le procédé sera repris à l'échelle industrielle en Suisse, puis en France, au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallurgie/#i_36236

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 826 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La technologie de la houille : le fer et la machine à vapeur »  : […] La métallurgie anglaise avait à son actif, comme les textiles, un savoir-faire et des productions diversifiés, mais se trouvait confrontée au xviii e  siècle, en regard d'une demande croissante, à une pénurie relative de combustible : l'épuisement des forêts se traduisait par la hausse du prix du bois, donc aussi du charbon de bois servant de com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_36236

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « PUDDLAGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/puddlage/