PREMIÈRES STATUETTES ET PREMIÈRES POTERIES PEINTES EN EUROPE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec la fin du Paléolithique supérieur, vers — 10000, l'art figuratif disparaît de nombreuses régions d'Europe, ne se maintenant, sous une forme très atténuée, que dans quelques communautés mésolithiques. L'arrivée massive en Europe, à partir de — 6500, d'une vague de colonisation agricole issue du Proche-Orient, s'accompagne de manifestations artistiques de même origine. Outre le domaine de la parure, celles-ci s'expriment surtout dans la réalisation de figurines de pierre ou de terre cuite, principalement féminines et aux traits sexuels exacerbés, ainsi que dans des figurines animales, de facture moins soignée. La poterie, inventée au Proche-Orient vers — 7000, n'est pas seulement un objet utilitaire, elle est également support d'art. Il s'agit d'ornementations non figuratives, rigoureusement organisées, peintes ou bien gravées sur la surface des récipients, qui témoignent d'une véritable géométrisation de l'espace, destinée à se maintenir tout au long des millénaires suivants.

"Masque" provenant de Fafos, Kosovo

"Masque" provenant de Fafos, Kosovo

photographie

«Masque» néolithique appartenant à la culture de Vinša. Décor géométrique incisé. Vers - 5000. Argile. Hauteur : 16,3 cm. Musée régional, Kosovska Mitrovica, Kosovo. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Jean-Paul DEMOULE

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France

Classification

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, « PREMIÈRES STATUETTES ET PREMIÈRES POTERIES PEINTES EN EUROPE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-statuettes-et-premieres-poteries-peintes-en-europe/