Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Prélude à l'après-midi d'un faune, DEBUSSY (Claude)

Auteur

En 1889, Debussy se rend à Bayreuth ; il en revient wagnérien. La même année, il découvre lors de l'Exposition universelle la musique russe et les timbres inouïs de l'Extrême-Orient. Il connaît le succès en 1894 avec le Prélude à l'après-midi d'un faune. Les chefs-d'œuvre se succèdent : Nocturnes (1901), réponse musicale au symbolisme littéraire, Pelléas et Mélisande (1902), un des opéras majeurs du XXe siècle, La Mer (1905), son chef-d'œuvre orchestral. Images (1906-1908) et Douze Études (1915) marquent l'aboutissement de son génie pianistique. Il s'attelle à la composition de quatre sonates ; il ne peut en achever que trois.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer cet article

Alain FÉRON. Prélude à l'après-midi d'un faune, DEBUSSY (Claude) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi