PRÉHISTOIREVue d'ensemble

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On appelle classiquement « préhistoire » l'étude des sociétés humaines anciennes qui ne nous ont pas laissé de textes écrits, puisqu'elles ne disposaient pas de l'écriture. Celle-ci fut inventée indépendamment dans plusieurs régions du monde par des sociétés dont le niveau de complexité ne permettait plus la gestion par la seule mémoire – c'est-à-dire des sociétés devenues urbaines et étatiques. Les plus anciennes, celles de l'Égypte et de la Mésopotamie, datent de la fin du IVe millénaire avant notre ère. C'est dire que, pendant l'essentiel de son histoire, l'humanité n'a comporté que des sociétés « préhistoriques ».

Comme celui d'histoire, le terme de préhistoire désigne à la fois l'objet d'étude et la science qui l'étudie. Si la préhistoire peut être considérée comme l'une des branches de l'archéologie, l'absence de textes a obligé les préhistoriens à développer des méthodes d'analyses particulièrement fines, qui ont ensuite bénéficié à l'ensemble de l'archéologie(André Leroi-Gourhan, La Préhistoire dans le monde, 1965, nouv. éd. sous la dir. de José Garanger, 1992).

L'existence même de la préhistoire a longtemps été interdite au sein de la chrétienté, dans la mesure où le récit fourni par la Bible tenait lieu d'unique explication du monde (Alain Schnapp, La Conquête du passé : aux origines de l'archéologie, 1993). En 1657 par exemple, Isaac Lapeyrère dut abjurer solennellement son hypothèse des « pré-adamites », donc de sociétés humaines plus anciennes qu'Adam. Et jusqu'à la fin du xixe siècle, la lecture non littérale de la Bible fut passible d'excommunication. De nos jours encore, des mouvements fondamentalistes religieux, notamment aux États-Unis, essaient d'imposer dans l'enseignement cette lecture littérale, sous le nom de « créationnisme ».

Au début du xixe siècle, les discussions portaient sur la possibilité de découvrir les vestiges d'hommes « antédiluviens », c'est-à-dire antérieurs au Déluge. Le mot donne son titre à l'ouvrage que publie, en 1847 et 1857, Jacques Boucher de Perthes : Antiquités celtiques et antédiluviennes. Celui qu'on appelle « le père [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages





Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France

Classification


Autres références

«  PRÉHISTOIRE  » est également traité dans :

PRÉHISTOIRE - Alimentation

  • Écrit par 
  • Hervé BOCHERENS
  •  • 1 940 mots
  •  • 1 média

Reconstituer l'alimentation des hommes préhistoriques est un exercice difficile et pourtant indispensable pour comprendre l'histoire de notre espèce. Les vestiges archéologiques ne reflètent qu'indirectement l'alimentation, notamment par les ossements fossiles des animaux consommés, rarement par des restes végétaux, beaucoup plus fragiles. Depuis les années […] Lire la suite

PRÉHISTOIRE - Méthodologie

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe RIGAUD, 
  • Jacques TIXIER
  •  • 3 936 mots

Nous entendons le terme préhistoire dans son acception la plus stricte : depuis l'origine de l'homme jusqu'à la veille des « révolutions néolithiques ». Nous traiterons des méthodes d'étude des peuples chasseurs-cueilleurs, des prédateurs (Paléolithique, Épipaléolithique, Mésolithique) et non des producteurs (Néolithique). Datant de plus d'un siècle, la préhistoire doit en partie à sa jeunesse une […] Lire la suite

PRÉHISTOIRE - L'homme et le feu

  • Écrit par 
  • Catherine PERLÈS
  •  • 3 263 mots
  •  • 1 média

Les mythes traditionnels des contrées les plus éloignées affirment tous combien est profondément vécue la relation entre l'homme et le feu : sans maîtrise du feu, il n'y a pas d'humanité véritable. Mais le feu, sortant l'homme de l'animalité, le conduit aussi au divin ; et jamais le feu n'est simplement découvert, il est toujours volé et l'humanité entière doit payer le prix de ce vol. Domestiqué, […] Lire la suite

PRÉHISTOIRE - La taille expérimentale des roches dures

  • Écrit par 
  • Jacques TIXIER
  •  • 3 003 mots
  •  • 1 média

La reproduction moderne d'outils préhistoriques en pierre dure est née avec la science préhistorique. Au milieu du xixe siècle, les ouvriers des carrières du bassin de la Somme taillaient des bifaces qu'ils vendaient à l'archéologue Boucher de Perthes.Après les précurseurs des expériences de taille – Breuil, Muller au début du xx […] Lire la suite

PRÉHISTOIRE - Industrie de l'os

  • Écrit par 
  • Danielle STORDEUR
  •  • 4 132 mots

L'homme a très vite compris que l'os, à l'image de la pierre (et certainement des matériaux périssables comme le bois) pouvait lui servir de matière première. L'industrie de l'os accompagne toutes les cultures préhistoriques, elle s'intègre dans le faisceau des vestiges de toute nature qui nous renseignent sur le mode de vie, les habitudes, le niveau conceptuel de ceux qui les animaient. Comme il […] Lire la suite

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ
  • , Universalis
  •  • 21 345 mots
  •  • 23 médias

On emploie généralement les termes « préhistoire » et « protohistoire » – cette deuxième période étant parfois incluse dans la première –, pour désigner l'étude des sociétés humaines qui n'ont pas laissé de traces écrites. Elle se fonde donc essentiellement sur l'examen des vestiges de la présence humaine que les fouilles archéologiques mettent au jour. Bien que la délimitation chronologique va […] Lire la suite

GROTTES ORNÉES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 1 996 mots
  •  • 6 médias

La découverte des grandes peintures rouges et noires de bisons de la grotte d'Altamira , dans l'arrière-pays de Santander (Espagne), fit entrer sur la scène de l'art les chasseurs de la préhistoire. C'était en 1879, bien avant que l'on connaisse l'ancienneté de ces hommes d'un si lointain passé que des premières fouilles avaient commencé à révéler : en Dordogne, par exemple, dans les années 1860, […] Lire la suite

CHARAVINES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Aimé BOCQUET
  •  • 1 617 mots

Des fouilles subaquatiques au sud du lac de Paladru, dans les collines du bas Dauphiné, à Charavines, ont permis d'exploiter, entre 1972 et 1986, un gisement immergé sous les eaux du lac. Celui-ci a livré les vestiges d'un habitat collectif du Néolithique ; son étude complète permet d'en faire, en l'absence de fouilles similaires dans les Alpes françaises, l'illustration et le modèle des village […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 306 mots
  •  • 3 médias

La préhistoire de l'Afrique est littéralement la préhistoire de l'humanité. Les recherches archéologiques effectuées en Afrique sont le fait de toutes les traditions académiques, offrant ainsi une multiplicité de perspectives sur l'évolution des sociétés humaines. En outre, le continent présente la plus longue séquence archéologique du monde, des débuts incertains de l'humanité jusqu'à la périod […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âge des chasseurs-cueilleurs (ou Paléolithique) »  : […] Pour la période préhistorique, il faut distinguer deux aspects différents : la recherche anthropologique concernant les hommes fossiles et celle qui s'occupe des outils de ces hommes. Mais tandis qu'en Europe les industries paléolithiques sont bien connues, classifiées et datées, sans que l'on possède beaucoup de données sur les hommes fossiles les plus anciens eux-mêmes, en Asie du Sud-Est, c'es […] Lire la suite

ANATOLIENNE PRÉHISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jacques CAUVIN, 
  • Marie-Claire CAUVIN
  •  • 2 339 mots
  •  • 3 médias

La région anatolienne, qu'occupe l'actuelle Turquie d'Asie, constitue une sorte de promontoire avancé de l'Asie occidentale que les historiens ont coutume de considérer comme un passage naturel entre ce continent et l'Europe. En effet, bien qu'il s'agisse d'un pays essentiellement montagneux, sa plus grande partie est constituée par un haut plateau de 1 000 à 1 200 mètres d'altitude, parsemé de la […] Lire la suite

OCÉANIE - Préhistoire et archéologie

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 4 127 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Pacifique sud-occidental »  : […] Les Mélanésiens se sont installés au sud de l'équateur, les Micronésiens plus au nord. On peut supposer que ces Mélanésiens sont devenus tels, physiquement et culturellement, dans leur ancien habitat indonésien, sous l'influence des nouvelles populations de langue austronésienne. Celles-ci, plus claires de peau, seraient venues de l'Asie continentale par la péninsule indochinoise en longeant la cô […] Lire la suite

SAHUL

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 4 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La préhistoire du continent sahulien »  : […] Sahul est le nom de la plate-forme continentale située entre la Nouvelle-Guinée et l'Australie, sous les mers de Timor et d'Arafoura ; c'est une partie de l'ancien bouclier australien. Pendant les grandes régressions marines consécutives aux glaciations du Quaternaire, cette plate-forme, émergée, réunissait la Nouvelle-Guinée et l'Australie, se poursuivait à l'ouest et au sud de l'Australie, et en […] Lire la suite

LEROI-GOURHAN ANDRÉ (1911-1986)

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 2 231 mots

André Leroi-Gourhan, ethnologue et préhistorien français, membre de l'Institut, est né à Paris le 25 août 1911 et est mort à Paris le 19 février 1986. Très tôt attiré par la diversité des cultures, il suit les cours de Paul Pelliot et d'André Mazon à l'École nationale des langues orientales vivantes où il obtient un diplôme de russe à vingt ans et de chinois à vingt-trois ans. Il publie l'année su […] Lire la suite

BRÉZILLON MICHEL (1924-1993)

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 1 004 mots

Directeur des Antiquités puis inspecteur général de l'Archéologie de 1979 à 1986, Michel Brézillon fut un des grands serviteurs de la recherche archéologique en France. Mais ces dernières fonctions ne doivent pas faire oublier le scientifique averti ou même le voyageur aventureux des premières années. Pendant toute sa jeunesse, en effet, Michel Brézillon (né à Vincennes) est allé chercher ailleurs […] Lire la suite

NÉOLITHISATION - Afrique saharienne et subsaharienne

  • Écrit par 
  • Henri-Jean HUGOT
  •  • 3 487 mots
  •  • 2 médias

La « néolithisation » de l'Afrique saharienne et subsaharienne ne correspond pas au schéma élaboré dans le Croissant fertile du Moyen-Orient. La néolithisation est l'une des notions les plus imprécises de la préhistoire africaine, si l'on excepte de ce jugement les ethnies bordières de la Méditerranée dont il ne sera d'ailleurs pas traité ici. La faute en est imputable, d'une part, aux systèmes c […] Lire la suite

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Nord et Arctique

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 8 869 mots
  •  • 18 médias

La prise de conscience du passé préhistorique est survenue très différemment, et de façon presque opposée, en Amérique et en Europe. Sur le Vieux Continent, le temps « historique », dont l'origine fut longtemps confondue avec la Genèse biblique, semblait installé presque partout depuis le Déluge. Mais au xix e  siècle, la reconnaissance d'une industrie lithique primitive, jusqu'alors insoupçonnée, […] Lire la suite

HOMME MUSÉE DE L', Paris

  • Écrit par 
  • Arnaud HUREL
  •  • 1 886 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le musée d’ethnographie des origines »  : […] Le musée ethnographique des Missions scientifiques, créé lors de l’Exposition universelle de Paris de 1878, devient l’année suivante le musée d’Ethnographie du Trocadéro (M.E.T.). Son parti est d’étudier l’Homme à travers ses productions matérielles, comme être pensant, producteur et agissant sur le monde, c’est-à-dire comme satisfaisant au dessein cartésien de rendre les hommes « maîtres et poss […] Lire la suite

MOUSTIER SITE PRÉHISTORIQUE DU, Dordogne

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 1 789 mots
  •  • 1 média

Pour les périodes anciennes de la préhistoire, la mise au jour d'un squelette humain bien conservé est un événement très rare. Le nouveau-né néandertalien du Moustier a été trouvé en mai 1914 par Denis Peyrony dans un abri-sous-roche situé sur le territoire de la commune de Peyzac-le-Moustier en Dordogne. Selon le fouilleur, ce fossile avait été volontairement inhumé dans une couche vieille de p […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, « PRÉHISTOIRE - Vue d'ensemble », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-vue-d-ensemble/