PORCELAINE CHINOISE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • Vers  1500 Invention des grès à couverte en Chine méridionale, au cours de la phase Erligang (env.  1500- 1300) des Shang. De couleur jaune olivâtre, ils étaient cuits à environ 1 200 degrés. Par leur couleur et leur brillance, les couvertes évoquent le bronze. Elles furent introduites en Chine centrale par des voies d'échanges qui sont encore inconnues.

  • Vers  1200 Fabrication en Chine du Nord de céramiques blanches avec du kaolin, cuites à environ 1 050-1 150 degrés, dont le décor imite celui des bronzes rituels. Ces céramiques n'eurent qu'une existence brève, le kaolin pur n'étant quasi plus utilisé jusqu'au vie siècle de notre ère.

  • Vers  300 À la fin de l'époque des Royaumes combattants (481-221 avant notre ère), le four dragon apparaît en Chine du Sud-Est ; il va devenir le four standard en Chine méridionale jusqu'au xive siècle. Construit en suivant la pente d'une colline, il a la forme d'un tunnel, long d'environ 10 mètres sous les Han et d'environ 60 mètres quelques siècles plus tard. Le tunnel est alimenté en chaleur (entre 1 200 et 1 300 degrés) par la chambre de chauffe placée à la base et par des feux disposés à intervalles réguliers sur les côtés.

  • ier-iie siècle Premier développement, au Zhejiang, des grès porcelaineux, dont le corps est fait de pierre à porcelaine, et cuits entre 1 170 et 1 240 degrés. La couverte, transparente et brillante, a en général une couleur verte. Elle peut aussi être jaune, brune et même noire.

  • ve siècle Invention de la casette, contenant en forme de boîte fait d'argile réfractaire qui permet de placer les pièces à cuire à l'intérieur du four. Ainsi protégées, les pièces bénéficient d'une cuisson égale. De plus, l'utilisation de casettes permet un stockage efficace dans le four.

  • Vers 650 Mise au point de la technique de fabrication de la porcelaine en Chine du Nord.

  • xe siècle Début de la production de porcelaines à Jingdezhen, dans le Jiangxi, cité qui peut être considérée comme la capitale de la porcelaine en Chine.

  • 1426-1435 Sous le règne de Xuande des Ming (1368-1644), les officines de potiers de Jingdezhen reçoivent le patronage impérial, et le garderont jusque vers 1620, pour le reprendre dès le début des Qing (1644-1911) et cela jusqu'à la chute de l'Empire. Aujourd'hui, on produit environ un million de pièces par jour à Jingdezhen.

  • 1709 Johann Friedrich Böttger invente en Saxe la porcelaine dure dont le procédé de fabrication va se répandre progressivement dans toute l'Europe.

—  Alain THOTE

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques, correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification

Pour citer l’article

Alain THOTE, « PORCELAINE CHINOISE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/porcelaine-chinoise-reperes-chronologiques/