POÉSIES, Charles d'OrléansFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'assassinat de son père, Louis de France, duc d'Orléans, en 1407, le désastre d'Azincourt en 1415, et vingt-cinq ans de captivité en Angleterre : autant de malheurs qui, écartant Charles d'Orléans (1394-1465) des affaires du royaume, ont orienté vers la création poétique la vie du prince, retiré en sa cour de Blois à partir de 1440. Des événements vécus ne subsistent dans l'œuvre que des traces discrètes, la plus célèbre étant la ballade de Douvres (En regardant vers le pays de France). Dans les premières ballades, composées pour la plupart entre 1415 et 1440, année de sa libération, Charles d'Orléans s'inscrit en effet dans la tradition poétique de son temps ; il retravaille l'image de l'amour et de la dame telle que l'a forgée la lyrique des trouvères, revisitée par le Roman de la Rose au xiiie siècle et célébrée, au xive siècle, par Guillaume de Machaut. Les 344 rondeaux, écrits pour la plupart au retour de captivité, dans le milieu littéraire raffiné et festif de la cour de Blois, témoignent en revanche de la distance que prend alors le poète par rapport à la poésie courtoise.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Emmanuèle BAUMGARTNER, « POÉSIES, Charles d'Orléans - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesies-charles-d-orleans/