VANECK PIERRE (1931-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comédien français d'origine belge. Né à Lang Son (Vietnam), Pierre Vaneck (Pierre Van Hecke de son vrai nom) est le fils d'un officier belge. Après avoir passé sa jeunesse à Anvers, il vient suivre à Paris des cours d'art dramatique chez René Simon, puis au Conservatoire. Sa carrière théâtrale commence en 1955 avec une adaptation des Trois Mousquetaires par la compagnie Grenier-Hussenot. Suivront notamment L'Ennemi de Julien Green (mise en scène de Fernand Ledoux) et surtout La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux (mise en scène de Jean Vilar, festival d'Avignon, 1963), Lorenzaccio (mise en scène de Raymond Rouleau, 1964), Hamlet (mise en scène de Georges Wilson, festival d'Avignon, 1965). Les années 1970 marquent un certain creux dans la carrière de l'acteur, et ce n'est qu'au cours des années 1980 qu'on le retrouve dans des rôles marquants, notamment Le Secret d'Henry Bernstein (mise en scène d'Andréas Voutsinas, 1987) et La Traversée de l'hiver de Yasmina Reza (mise en scène de Patrice Kerbrat, 1990). Par la suite, on le verra jouer dans Art de Yasmina Reza (1994), Déjeuner chez Wittgenstein de Thomas Bernhard (mise en scène de H. P. Cloos, 2003) et Rock'n Roll de Tom Stoppard (mise en scène Daniel Benoin, 2008). Pierre Vaneck a également conduit une carrière d'acteur au cinéma, marquée par Marianne de ma jeunesse (Julien Duvivier, 1955) et par son interprétation dans deux films de Pierre Kast, La Morte-saison des amours (1960) et Vacances portugaises (1963).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« VANECK PIERRE - (1931-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-vaneck/