CARPATIQUE PIÉMONT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entre la Vistule (Wisla) et la San, sur quelque 15 000 kilomètres carrés, s'étend la Pologne carpatique dont le point culminant atteint 2 500 mètres dans les Tatra. À l'est, séparées des Tatra par la dépression du Podhale, les Beskides (Carpates extérieures), aux dénivellations moins accusées, forment l'épine dorsale de la chaîne polonaise : croupes arrondies, crêtes plus décharnées ; y dominent des sillons profonds et des cuvettes étendues, creusés dans le flysch. À leur pied, le piémont carpatique (Pogórze Karpackie) forme transition entre les chaînons des Petites Beskides dont il est séparé par le fossé allongé de Jaslo-Sanok, et les bassins subcarpatiques d'Oswiecim et de Sandomierz comblés de dépôts d'accumulation recouverts d'argiles glaciaires et de lœss.

Les vallées, larges et nombreuses, ont découpé le piémont carpatique en diverses unités : piémonts silésien, cracovien, de Rzeszów, de Przemysl, qui s'élargissent vers l'est en une suite de collines au relief plus tourmenté. Bien abrité, il jouit de conditions climatiques favorables. Par ailleurs, la bande de lœss étalée le long du seuil carpatique a donné des sols fertiles de type tchernoziom qui ont très tôt attiré les hommes et servi de jalon à la pénétration humaine à l'intérieur des Carpates. Ces données physiques lui confèrent l'allure d'un « bon pays » caractérisé par un dense réseau d'habitat et par une mise en valeur rurale intensive. Mais ces campagnes, surpeuplées, au parcellaire émietté, n'ont que des résultats économiques médiocres. Les petites villes, jadis étapes sur la route du sel extrait à Wieliczka et Bochnia, puis sur la route et la voie ferrée Cracovie-Lvov, ont reçu de nombreux ateliers industriels, et le mode de vie ouvrier-paysan s'est généralisé. Les richesses en pétrole, et surtout en gaz naturel, ont déterminé des investissements plus conséquents. Le piémont carpatique, voie de passage aisée, bénéficie aussi du mouvement touristique vers les Carpates intérieures couvertes de belles forêts et ponctuées de stations de sport d'hiver. Les structures économiques et sociales se modifient donc lentement. Bielsko Biała à la limite du Beskide silésien, Tarnów, Rzeszów, Przemysl sont les principales villes de cet ensemble dominé par Cracovie.

—  Jean-Paul VOLLE

Écrit par :

  • : professeur agrégé des Universités, professeur à l'université de Montpellier-III-Paul-Valéry

Classification

Pour citer l’article

Jean-Paul VOLLE, « CARPATIQUE PIÉMONT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/piemont-carpatique/