PHYTOLITHES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Certains outils de pierre taillée ayant servi à couper des tiges de plantes riches en silice (par exemple des céréales) ont gardé, incrustées sur leur tranchant, de minuscules particules de silice végétale, ou phytolithes. Leur présence, détectée au microscope à balayage électronique, permet d'identifier la plante coupée ou travaillée.

—  Danièle LAVALLÉE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PHYTOLITHES  » est également traité dans :

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Dans le chapitre « Les méthodes de l'archéologie environnementale »  : […] Depuis l'aube de l'humanité, l'environnement de l'homme a profondément varié. Les milieux, les paysages, les écosystèmes dans lesquels les sociétés humaines ont évolué nous sont aujourd'hui connus plus précisément. L'histoire de l'environnement est une entreprise multidisciplinaire qui réunit à la fois l'étude des changements écologiques et les interactions, complexes, entre les hommes et leur mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-l-archeologie-environnementale/#i_43824

Pour citer l’article

Danièle LAVALLÉE, « PHYTOLITHES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytolithes/