Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PHLEGMON PÉRINÉPHRÉTIQUE

Le phlegmon ou abcès périnéphrétique est dû à une infection bactérienne se développant dans l'espace périrénal. Il est exceptionnellement primitif, évoluant dans le cadre d'une infection généralisée septicémique, notamment à staphylocoque. Habituellement le phlegmon périnéphrétique fait suite à une infection du rein, soit par ouverture vers l'espace périrénal d'un abcès rénal localisé, soit plus souvent dans le cadre d'une infection évoluée de l'ensemble du rein et de ses cavités.

Les signes cliniques sont ceux d'un état infectieux de gravité variable, avec des signes localisés dans la fosse lombaire. Les examens radiologiques classiques comme l'urographie intraveineuse peuvent être trompeurs, en ne montrant que les signes de la maladie rénale causale, ou en restant éventuellement normaux. Il est parfois possible cependant de constater le déplacement du rein par suppuration périrénale importante. Les examens non invasifs comme la scintigraphie au gallium 67 qui se fixe sur le tissu infecté ou l'échotomographie rénale qui pourra mettre en évidence la collection périrénale ont une place encore discutée. Le traitement passe par celui de la maladie sous-jacente. Il est chirurgical.

Une infection évoluée du rein peut conduire à l'ablation de celui-ci. Dans les autres cas, le drainage chirurgical de la loge rénale infectée peut permettre de conserver le rein.

— François BOURNÉRIAS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi