PHILOXÈNE DE MABBOUGH (450?-env. 523)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évêque de Mabbough (Hiérapolis en Syrie euphratésienne), Philoxène (en syriaque, Xenaïas) fut, à cause de son monophysisme, exilé par l'empereur jusqu'en Thrace, où il mourut. Il eut une activité littéraire considérable : c'est un des classiques de la littérature chrétienne syriaque. Il a laissé une soixantaine d'ouvrages exégétiques, dogmatiques, ascétiques, liturgiques. Sa théologie est puissante et originale. S'il repousse les « deux natures » du concile de Chalcédoine, son monophysisme pourtant est purement verbal. Il prit l'initiative de faire exécuter une nouvelle traduction syriaque du Nouveau Testament, la « Philoxénienne », pour laquelle il écrivit un commentaire.

—  Pierre Thomas CAMELOT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre Thomas CAMELOT, « PHILOXÈNE DE MABBOUGH (450?-env. 523) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/philoxene-de-mabbough/