MAUPAS PHILIPPE (1939-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'importance de l'hépatite B

Attiré par les problèmes de santé publique, Maupas consacre une grande partie de ses recherches à l’hépatite B.

Cette maladie infectieuse, due au virus HBV (Hepatitis B virus), est transmise par les fluides biologiques, en particulier lors des relations sexuelles ou lors de transfusions de sang. Selon l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.), elle concerne environ 2 milliards de personnes dans le monde. L’infection par le virus se traduit souvent par une atteinte hépatique aiguë (fièvre, asthénie, ictère, etc.) dont 90 p.100 des patients guérissent sans séquelles particulières. Cependant, chez environ 10 p.100 des sujets atteints, la maladie devient chronique (350 millions de personnes dans le monde, 250 000 en France, pays de faible endémie) et peut évoluer vers une cirrhose et une insuffisance hépatique ou, plus grave, vers un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire, avec environ 500 000 nouveaux cas chaque année dans le monde).

Prévenir l’hépatite B n’est pas seulement se protéger contre une maladie grave et une insuffisance hépatique, c’est aussi se protéger contre un cancer du foie, enjeu de santé publique majeur des années 1970 et encore du xxe siècle, en dépit des vaccinations massives entreprises sous l’égide de l’O.M.S. depuis le début des années 1980.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « MAUPAS PHILIPPE - (1939-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-maupas/