HENCH PHILIP SHOWALTER (1896-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rhumatologue américain né en 1896 à Pittsburgh (Pennsylvanie). Médecin militaire (1920), Hench est successivement directeur du département de rhumatologie (1926) à la clinique Mayo, à Rochester puis professeur de médecine à la fondation Mayo de l'université du Minnesota (1947).

Hench remarque que la jaunisse et/ou la grossesse soulagent les douleurs des patients souffrant d'arthrite rhumatoïde chronique : ces observations l'amèneront à découvrir, en collaboration avec E. C. Kendall à Rochester et T. Reichstein à Bâle, les propriétés biologiques et notamment anti-inflammatoires de la cortisone (1948). Hench a également travaillé sur l'ACTH ou adréno-cortico-trophique hormone, une hormone hypophysaire stimulant la sécrétion du cortex surrénal.

Il reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1950 avec E. C. Kendall et T. Reichstein, pour leurs travaux sur les hormones du cortex surrénal.

—  Samya OTHMAN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HENCH PHILIP SHOWALTER (1896-1965)  » est également traité dans :

DÉCOUVERTE DE LA CORTISONE

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 212 mots

La recherche sur les glandes surrénales fut stimulée par des observations cliniques faites sur des malades atteints d'insuffisance surrénalienne. De 1933 à 1936, trois groupes de chercheurs, dont celui d'Edward C. Kendall, qui avait déjà isolé la thyroxine, et celui de Tadeus Reichstein à Zurich, isolent à partir des corticosurrénales une substance (nommée compound E par Kendall en 1935) qu'on re […] Lire la suite

Pour citer l’article

Samya OTHMAN, « HENCH PHILIP SHOWALTER - (1896-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-showalter-hench/