PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les techniques modernes d’interrogation

Si le bébé de cinq mois (et même de 2 mois et demi) a la permanence de l’objet, pourquoi ne recherche-t-il pas un objet caché sous ses yeux ? Parce qu’il faut pour cela planifier une suite de gestes, ce qu’il ne sait pas faire. Il y a une grosse différence entre savoirs et savoir-faire et les « fonctions exécutives » jouent un rôle important. Le retard du bébé humain sur d’autres espèces dans le développement moteur rend difficile l’accès à ce qu’il sait. Afin d’accéder aux savoirs de l’enfant, savoirs qu’il ne peut manifester sur le plan moteur, on a développé des techniques expérimentales écologiques et efficaces qui ont permis de montrer que les bébés de quelques mois, et même de quelques heures, ont déjà des connaissances. Les méthodes les plus utilisées reposent sur des règles qui régissent les temps de regard du bébé : il regarde plus longtemps ce qui est mobile, structuré, nouveau ou étrange que ce qui ne l’est pas. Ainsi, avec la méthode d’habituation-réaction à la nouveauté, on présente dans un premier temps un stimulus de manière répétitive tant que le bébé regarde. Dans un second temps, le même stimulus est présenté en alternance avec un nouveau. Si le bébé fait la différence, il regarde plus longtemps le nouveau. De même si on présente à un bébé une situation qui viole une loi de la physique qu’il a apprise – par exemple, un objet ne peut en traverser un autre –, le bébé regarde plus cette situation qu’une autre où la loi est respectée. Cette technique simple présente l’avantage de ne pas solliciter les capacités motrices des jeunes enfants, tardives dans l’espèce humaine. Le conditionnement est une situation moins utilisée parce que plus difficile à mettre en œuvre. Dans les années 2010 se sont développées deux nouvelles techniques : d’une part, diverses formes d’imagerie cérébrale, qui permettent d’enregistrer des corrélats neuronaux de l’activité cognitive ; d’autre part, l’enregistrement des directions de regard, qui permet de savoir où sont les informations pri [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite du développement, université Paris-Descartes

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Roger LÉCUYER, « PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/petite-enfance-et-debuts-de-la-pensee/