PERMISSIVITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Inspiré par la vogue de la parental permissiveness aux États-Unis, le néologisme « permissivité » caractérise une attitude parentale qui tolère et encourage une grande liberté dans l'activité et le comportement de l'enfant, ainsi que dans le choix de ses valeurs. La thèse fondamentale en la matière est que l'enfant a plus de chance de s'épanouir lorsque l'approche expérimentale du monde est laissée à son initiative que dans la tradition de l'enseignement autoritaire.

Parmi les premiers, Sigmund Freud, attirant l'attention sur les besoins instinctifs de l'enfant, avait frayé la voie à une éducation moins directive, jusqu'alors défendue seulement par la pédagogie libertaire. Alfred Adler avait abordé le sujet dans The Education of Children. Un de ses disciples, Rudolf Dreikurs, tranche en faveur d'une éducation ouverte dans son ouvrage Children. The Challenge, paru en français sous le titre Le Défi de l'enfant. Selon lui, « pour aider nos enfants, nous devons nous écarter de la méthode désuète de l'autocratie ». Il convient de lui substituer « un nouvel ordre fondé sur le principe de liberté et de responsabilité. Nos enfants, précise-t-il, ne peuvent être plus longtemps contraints à l'acquiescement ; ils doivent être stimulés et encouragés dans le choix volontaire de prendre part au maintien de l'ordre ». Ce qu'il nomme le défi consiste à combiner, dans le système d'apprentissage, la liberté et la responsabilité. Dreikurs insiste sur la nécessité d'éviter le laxisme : « La pratique populaire qui consiste à laisser l'enfant bénéficier d'une liberté sans réserve a fait des enfants des tyrans et des parents des esclaves [...]. Des restrictions bien définies apportent dans la structure sociale un sens de sécurité et une fonction bien déterminée. »

Il s'agit, en somme, de convaincre l'enfant de réprimer lui-même les libertés dont il incline à faire usage. Les enfants sont donc encouragés à expérimenter les conséquences de leur comportement. Le fait, estime Dreikurs, que celles-ci entra [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PERMISSIVITÉ  » est également traité dans :

NON-DIRECTIVITÉ, éducation

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 938 mots

Le terme non-directivité est d'abord un terme technique qui trouve une origine très circonstanciée au sein de la recherche théorique et clinique en psychothérapie. Mais, comme concept, il n'a eu là qu'une destinée éphémère. Le psychothérapeute et formateur américain Carl Rogers (1902-1987) qui, le premier, l'utilise en 1942, l'abandonne dès 1951 pour lui préférer la notion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-directivite-education/#i_96324

Pour citer l’article

Raoul VANEIGEM, « PERMISSIVITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/permissivite/