GRAINGER PERCY (1882-1961)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain d'origine australienne, Percy Grainger a également effectué un important travail de collecte de musiques folkloriques et populaires.

Né le 8 juillet 1882 à Brighton, près de Melbourne, George Percy Grainger (qui adoptera les prénoms Percy Aldridge) donne son premier récital de piano à l'âge de dix ans. Recevant une éducation privée dispensée par sa mère, il approfondit l'étude de son instrument auprès de Louis Pabst dans sa ville natale. Il fréquente ensuite la Hochschule für Musik de Francfort, puis se forme sous la tutelle de Ferruccio Busoni à Berlin. Le jeune garçon acquiert la réputation d'un brillant concertiste dès ses premières prestations à Londres, en 1901. En 1906, Percy Grainger se lie d'amitié avec Edvard Grieg, sous l'influence duquel il commence à recueillir et à enregistrer des chansons populaires anglaises à l'aide de phonographes à cylindre de cire. Il s'installe aux États-Unis en 1914.

Profondément touché par le suicide de sa mère en 1922, Percy Grainger regagne l'Australie deux ans plus tard. Directeur de la faculté de musique de l'université de New York en 1932-1933, il fonde le Grainger Museum à Melbourne en 1935. Cette institution, consacrée à la musique australienne, conserve une grande partie de ses œuvres ainsi que certains objets de ses collections personnelles.

Percy Grainger est largement influencé par la musique populaire anglaise, qu'il arrange pour piano, orchestre de chambre, soliste et chœur. Parmi ses œuvres les plus connues, citons ses Country Gardens ainsi que Molly on the Shore, pour grand orchestre. Parmi ses autres pièces pour orchestre figurent Shepherd's Hey ! et Mock Morris, pour orchestre à cordes. Dans ses pages de musique de chambre, notamment dans les deux Hill Songs, pour vingt-trois et vingt-quatre instruments solos (1901-1902 et 1901-1907), Percy Grainger expérimente des formes rythmiques originales. Il meurt le 20 février 1961, à White Plains, dans l'État de New York.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GRAINGER PERCY - (1882-1961) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/percy-grainger/